pro_12

28/04/2017 – 13h30 Dublin (Breizh-Info.com) –  En rugby, après les belles demie-finales de Challenge Cup et de Champions Cup de la semaine dernière ( à suivre Stade Français – Gloucester et Saracens – Clermont en finale à Edimbourg), place de nouveaux aux gros championnats, qui entrent dans leur dernière ligne droite. Tour d’horizon des principaux championnats de l’hémisphère nord :

Le TOP 14 : qui pour accompagner La Rochelle ?

En TOP 14, à deux journées de la fin, La Rochelle – auteur d’une saison énorme marquée par la déception, faute d’expérience sans doute, de l’élimination en Challenge Cup la semaine passée, ne devrait pas être rejoint en tête du classement et s’ouvrir la voie royale vers une demie-finale à Marseille.

C’est d’ailleurs bien là le scandale – qui n’existe pas en Angleterre ni en Pro12 – du TOP 14 français : malgré une saison dominée de la tête et des épaules (16 victoires, 3 nuls et 5 défaites jusqu’ici), La Rochelle ne tirera aucun bénéfice de sa première place, puisque le club jouera comme les autres à l’extérieur, c’est à dire à Marseille sa demie finale. Au royaume du Top14, l’argent est roi, pas les clubs et l’esprit sportif !

Derrière La Rochelle, la deuxième place de qualifié directement pour les demie-finales va se jouer entre Clermont et Montpellier. Clermont joue à Lyon, tandis que Montpellier joue à La Rochelle, tandis que lors de la dernière journée, Clermont jouera La Rochelle et Montpellier le Stade Français.

Difficile de dire laquelle des deux équipes s’en sortira le mieux, ces dernières ayant toutes les deux fait une grosse impression ces dernières semaines.

A la lutte pour les barrages qualificatifs, on retrouve derrière Toulon, qui semble démarrer sa saison sur la fin de ce championnat, mais aussi Castres, le Racing, le Lyon OU, le Stade Français, Bordeaux Bègles, Brive et même la section Paloise, qui peuvent encore espérer terminer dans les 6 premiers.

Traduction : les deux dernières journées vont être musclées !

Toutes les rencontres sont à suivre sur Canal+, Canal+ Sport et Rugby+

Le Pro 12 rugby : Leinster et Munster loin devant !

En Pro12, le championnat est beaucoup moins homogène qu’en TOP 14 (où hormis Bayonne, toutes les équipes ont rivalisé même si Grenoble a connu des faiblesses mais surtout manqué de chance), mais le haut du tableau est particulièrement relevé. En tête, on retrouve le Leinster assuré de finir dans les deux premiers et de jouer sa demie-finale à domicile, à Dublin.

Deux matchs à jouer encore, à domicile face à Glasgow, et enfin, à l’extérieur, à Belfast, dans un match qui sent la poudre face à l’Ulster, en difficulté et pas assuré du tout de participer aux demies-finales.

Deuxième du classement, le Munster, qui, comme le Leinster, a connu la désillusion la semaine dernière en Coupe d’Europe. Reste à jouer un match qui s’annonce être une formalité contre le Benetton Trévise dont on se demande ce qu’il fait dans ce championnat (20 matchs, 4 victoires, 16 défaites, et cela se répète chaque année), le pire étant qu’il sera qualifié en Champions Cup l’an prochain, règlement international oblige. Le dernier match du Munster sera à domicile contre le Connacht, et devrait permettre aux coéquipiers de Simon Zebo de jouer également une demie-finale à domicile.

Derrière, il restera deux places, pour le moment occupées par les gallois d’Ospreys (65 points) et surtout des Scarlets, troisième (67 points). Ils sont poursuivis par l’Ulster (64 points) qui viendra défier les Ospreys, samedi à 15H, tandis que les Scarlets iront défier le Connacht sur ses terres. Les Glasgow Warriors, derrière avec 57 points, semblent hors de portée.

L’an passé, c’est le Connacht qui avait remporté le Pro 12 en battant le Leinster en finale (3 provinces irlandaises en demie)

La lutte concernera également la qualification pour la Champions Cup l’an prochain, car pour le Pro 12, sont qualifiés les sept clubs les mieux classés à l’issue de la phase régulière du championnat. MAIS, les sept clubs qualifiés doivent inclure au moins un club d’Irlande, d’Italie, d’Écosse et du Pays de Galles. Un règlement tout aussi abjecte que le fait de faire jouer les demies-finales du TOP14 dans une ville neutre (et de pénaliser le premier de la saison régulière).

Actuellement donc, avec le Leinster, Munster, Ospreys, Scarlets, Ulster et Glasgow, serait qualifié le Benneton Trevise, 11ème du classement mais qui prendrait la place des Cardiff Blues ou du Connacht, qui se battent pour la 7ème place. Lorsque l’on voit les « progrès » du rugby italien ces dernières années en club ou en sélection, y compris dans des tournois fermés (qui nuisent injustement au rugby russe, géorgien, espagnol …) comme celui des six nations, on peut sérieusement être sceptique sur ces mesures.

Ospreys-Ulster sera à suivre en direct sur Beinsport à 15h55 samedi.

L’Aviva Premiership : Wasps, Exeter, Saracens et ….Leicester ?

Il reste également deux journées avant les demies-finales du championnat anglais, très serré en tête cette année. Avec 79 points, les Wasps semblent quasiment assurés de jouer à domicile en demie-finale ; il faudra toutefois ne pas sombrer face aux Harlequins, qui joueront à domicile une qualification en Champions Cup (les 6 premiers du championnat y sont qualifiés), avant d’affronter à domicile les Saracens, monstrueux face au Munster la semaine passée.

Des Saracens qui bataille pour la demie-finale à domicile avec les Chiefs d’Exeter, qui les précède de 2 points (74) actuellement et qui reçoivent Northampton, en lutte également pour décrocher un ticket en Champions Cup. Avantage Saracens sur cette journée, puisque les coéquipiers de Farell reçoivent la lanterne rouge, Bristol, promis à la deuxième division l’an prochain.

Dans la course aux demies-finales on retrouve également les Tigers de Leicester ainsi que Bath – éliminé par le Stade Français après un superbe match de Challenge Cup. Bath reçoit Gloucester avant d’aller jouer à Sales, qui n’a plus rien à espérer dans ce championnat, tandis que Leicester reçoit Sales, avant d’aller à Worcester, qui est également en roue libre. Avec déjà 4 points d’avance sur Bath, on voit mal comment la demie-finale pourrait échapper à Leicester.

Quelques rencontres devraient être retransmises sur SFR Sport 2

Yann Vallerie

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine