01/07/2017 – 07H00 Rennes (Breizh-info.com) ‑ Qui mieux qu’un enchanteur pourrait inspirer notre époque en quête de réenchantement ? Le mystérieux personnage de Merlin est l’un des plus récurrents de la civilisation européenne. L’un des plus divers aussi. « Mille Merlin marchent à nos côtés », écrit Claudine Glot, qui est parvenue à les faire entrer tous dans un petit livre de 72 pages : assurément, il y a de la magie là-dedans.

Fine connaisseuse du légendaire celtique et médiéval (auteur de nombreux livres, elle est aussi la fondatrice du Centre de l’imaginaire arthurien), Claudine Glot dresse un portrait de Merlin qui tient moins de la vulgarisation que de la sublimation : avec elle, la « matière de Bretagne » passe directement de l’état solide à l’état imaginaire. Elle puise à toutes les sources classiques depuis Geoffroy de Monmouth, mais ne s’attarde pas aux débats érudits : elle montre pourquoi et comment le conseiller du roi Uther Pendragon, père du roi Arthur, a pris une telle place dans notre culture jusqu’à nos jours.

Merlin druide ou pas, écolo ou pas, magicien ou pas, fils de diable ou pas, homme à femmes ou pas ? Merlin ombres et lumière (tiens, pourquoi les ombres sont-elles au pluriel et la lumière au singulier ? Le diable est-il dans les détails ?) passe en revue avec vivacité les facettes essentielles du personnage. Ses résidences, aussi : Merlin/Myrdhin « fait incontestablement partie de la mémoire bretonne », il traverse le Barzaz Breiz, on le reconnaît aussi derrière Gwenc’hlan ou saint Hervé.

Truffé d’illustrations éclectiques choisies avec soin (et un peu de malice aussi, sans doute), des enluminures médiévales aux photos contemporaines d’Hervé Glot en passant par les gravures de Gustave Doré ou les dessins de Paul Dauce, ce petit livre instructif et distrayant, joliment réalisé par les éditions Ouest-France, offre en une heure de lecture une grande promenade dans les tréfonds de l’imaginaire celtique. Pour 6,90 euros, c’est une affaire.

Claudine Glot, Merlin ombres et lumières, Rennes, Éditions Ouest-France, 2017, 72 pages, 6,90 euros.

Crédit photo  :[cc] Extrait d’une gravure de Gustave Doré, via Wikimedia Commons
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine