Cinéma. 5 films à voir ou à revoir sur la guerre de Sécession

A LA UNE

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

20/08/2017 – 05h30 Washington (Breizh-Info.com) –  Cette semaine a été marquée par les évènements de Charlottesville aux Etats-Unis. Par delà la déferlante médiatique autour du meurtre de la jeune Heyer et pour aller plus loin que le lynchage de Donald Trump ou que l’hystérie qui assimile aux nazis tout ceux qui défendent l’héritage confédéré, il est intéressant de se pencher sur l’histoire, à travers le cinéma notamment.

En effet loin des anathèmes jetés par une certaine presse française, inculte et idéologiquement orientée, il est intéressant et fondamental de se souvenir que la guerre de Sécession a opposé deux camps, a déchiré l’Amérique, et qu’aujourd’hui encore, des millions d’Américains sont les héritiers des deux camps, héritiers qui refusent qu’on efface leur passé et leur culture en les assimilant en plus à des épouvantails qu’ils ne sont pas.

Nous vous proposons de découvrir quelques films intéressants sur ou autour de la guerre de Sécession, pour replonger dans une période trouble de l’histoire des États-Unis :

Naissance d’une nation

Tourné en 1915 par D. W. Griffith, le film muet Naissance d’une nation (The Birth of a nation) est l’un des premiers chefs d’œuvre du cinéma. Décrivant sa vision de la Guerre de Sécession et des années qui suivent la défaite confédérée, il fait l’apologie du Ku Klux Klan qui est montré comme un groupe de preux chevaliers défendant les Américains de race blanche.

Voir la chronique du film ici

Le film complet ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=AzJLFQwpQTI

Autant en emporte le Vent

Synopsis : En Georgie, en 1861, Scarlett O’Hara est une jeune femme fière et volontaire de la haute société sudiste. Courtisée par tous les bons partis du pays, elle n’a d’yeux que pour Ashley Wilkes malgré ses fiançailles avec sa douce et timide cousine, Melanie Hamilton. Scarlett est pourtant bien décidée à le faire changer d’avis, mais à la réception des Douze Chênesc’est du cynique Rhett Butler qu’elle retient l’attention..

Il s’agit d’un monument du cinéma. Une traversée de la Guerre de Sécession et de l’Amérique d’alors, à voir absolument.

Glory

Film de 1989 qui retrace l’aventure héroïque d’un régiment de Noirs (le premier, le 54ème) engagé sous drapeau nordiste durant la guerre de Sécession qui ravage les États-Unis. Le jeune Robert Gould Shaw est promu colonel de ce premier régiment de soldats noirs, engagés volontaires dans une guerre qu’ils mettront du temps à rejoindre, tant ils sont considérés par les nordistes (officiers comme soldats) comme des subalternes.

Le film raconte le combat du jeune colonel idéaliste pour les faire reconnaitre et les envoyer au front, là où ils veulent se rendre. On y retrouve Denzel Washington dans sa jeunesse, mais aussi Morgan Freeman. Et la musique, comme à l’accoutumée sublime, de James Horner.

Danse avec les loups

Impossible d’évoquer la guerre de Sécession sans parler de Danse avec les Loups, là aussi chef d’oeuvre du cinéma, avec Kevin Costner dans le rôle principal. Cette longue aventure raconte l’histoire du jeune lieutenant John Dunbar, envoyé à un poste de reconnaissance dans les immenses plaines du Dakota pendant la guerre de Sécession. Il rencontre au cours de l’une de ses missions de reconnaissance le peuple sioux et se lie d’amitié avec la population indienne. Il arrive même à intégrer la tribu, au point d’être surnommé « Danse avec les loups », et de s’éprendre d’une des leurs, une blanche baptisée « Dressée avec le poing ».

Le film n’est pas une plongée directe dans la guerre de Sécession (hormis les premiers instants du film)  : il reconstitue parfaitement néanmoins l’ambiance d’époque et surtout les questions géopolitiques « annexes » à la guerre de Sécession, concernant la conquête de l’Ouest qui se poursuivait ainsi que les relations avec les peuples Indiens.

Gettysburg

Ce film long, très (et même un peu trop parfois) long, retrace tout le déroulement de la bataille de Gettysburg qui se déroula du 1er au 3 juillet 1863. Il s’agit d’un des tournants de la guerre de Sécession, puisque les Confédérés emmenés par le général Lee, qui étaient jusqu’alors à l’offensive, subiront un revers majeur qui feront basculer le cours de la guerre.

Cette bataille fût une boucherie : le président Lincoln rendit d’ailleurs hommage aux très victimes des deux camps.

Le film retrace, presque heure après heure, le déroulement de la bataille. A voir absolument.

Voici pour l’essentiel, mais Wikipedia propose par ailleurs un recensement de tous les films traitant de cette période (voir ici).

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections 2021. La démocratie a la gueule de bois, par Christian Rol

Ce qui est étonnant c’est de les voir étonnés. 68 % de Français ne voient pas l’intérêt de se...

Abstention, élections régionales, départementales. Jordan Bardella (RN) face à Jean-Jacques Bourdin

Abstention, élections régionales, départementales. Jordan Bardella (RN) face à Jean-Jacques Bourdin https://www.youtube.com/watch?v=Rlqe-Q34-DY Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie...

2 Commentaires

  1. Beaucoup d’autres films concernant la guerre civile mérite d’être cités : Gods and generals, Chevauchée avec le diable, Retour à Cold Mountain, Josey Wales hors la loi, les cavaliers….

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Vladimir Poutine abandonne le dollar. En route vers un monde sans la monnaie américaine ?

Le désamour entre les USA et la Russie ne date pas d'hier. La Guerre Froide a bien sûr exacerbé des divergences idéologiques, et l'après-guerre...

Stadoù-Unanet : ur yezh ar sinoù evit… ar re zu !

E-pad ur mare e oa bet diouzh ar c'hiz, e skolioù-meur amerikan zo, hini Oakland da skouer, da gas war-raok an « Ebonics », da lavaret...

Dallas (États-Unis) : Un individu accusé d’avoir enlevé et poignardé à mort un enfant de 4 ans [Vidéo]

Un individu noir de 18 ans, s’est introduit dans une maison où dormaient des jumeaux de 4 ans, samedi à Dallas. Il a enlevé...

Mort de George Floyd. Le verdict annulé pour cause de partialité d’un juré pro Black Lives Matter ?

Le policier Derek Chauvin, jugé coupable du meurtre de l’Afro-Américain George Floyd - à l'occasion d'un procès hors norme entouré d'une propagande quasi stalinienne...