Saint-Nazaire : l’adjoint au maire Christophe Cotta (PS) mis en examen pour injure publique

cotta_christophe2

05/10/2017 – 07h30 Saint-Nazaire (Breizh-Info.com) – L’apparatchik socialiste et adjoint au maire de Saint-Nazaire Christophe Cotta a été mis en examen pour injure publique. Les faits se sont déroulés en mai 2016 sur le réseau social Twitter, suite à un débat – une fois de plus – houleux entre la majorité de gauche et l’opposition FN au conseil municipal de Saint-Nazaire. Selon nos informations l’affaire sera jugée à Paris, l’injure publique sur internet permettant en effet la saisine sur n’importe quel point du territoire français.

Le 20 mai 2016, après que le FN a comparé les socialistes aux ragondins nuisibles, lors du conseil municipal, l’adjoint au maire Christophe Cotta écrit sur Twitter, à l’adresse de l’élu FN gauthier Bouchet :

« @VilleStNazaire@RyoCathy @KlairRobin @NicoDaheron le #FN rêve de passer les socialistes au zyklon B @GauthierBouchet le nazillon assume ».

Chef de file du FN à Saint-Nazaire, Jean-Claude Blanchard annonçait très rapidement que des suites judiciaires seraient données à cette affaire. Il dénonçait aussi l’ambiance délétère au conseil municipal : « ces derniers mois, les coups contre les élus nazairiens du FN se firent chaque fois plus durs et réguliers, non plus d’ailleurs sous la forme de contre-arguments rationnels : refus du droit à la parole, interruptions de séances, interpellations systématiques sous le terme d’ « extrême droite », absence de réponses aux questions posées en séances, attaques personnelles, partialité anti-FN lors de commémorations officielles, etc ».

Selon nos informations, le FN nazairien sera défendu par l’avocat Frédéric Pichon, figure du Printemps français. Christophe Cotta aurait pris de son côté un avocat nazairien.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine