Vers un renvoi des migrants ayant traversé des pays sûrs ?

migrants_africains
Photo d'illustration

09/10/2017 – 08h00 Paris (Breizh-Info.com) – C’est un projet de loi porté par Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, qui fait couler de l’encre. Le texte doit être présenté avant la fin de l’année en Conseil des ministres mais il agite déjà les passions, notamment parce qu’il permettrait le renvoi de demandeurs d’asiles dans le premier pays sûr qu’ils auraient traversé. Un dispositif qui réjouira certainement la majorité de Français qui considère qu’il y a trop d’immigrés en France mais qui inquiète les représentants d’une superclasse mondiale hors sol favorable à l’immigration.

Une extension de la procédure « Dublin »

Tout migrant arrivant en Europe et ayant déposé une demande d’asile dans un pays membre ne peut plus voir sa demande traitée par un autre pays que celui-ci. C’est ce qu’on appelle la procédure de Dublin.
En réalité, les États européens – dont la France –, sont nombreux à étudier malgré tout des demandes d’asile de la part de migrants ayant déjà un dossier dans un autre pays.

Ainsi, en novembre 2016, nous pointions du doigt cet irrespect manifeste d’un règlement européen :
En Bretagne, la sous-préfète de Lannion avait notamment organisé vendredi 25 novembre 2016 une réunion avec toutes les parties prenantes de l’accueil des migrants dans le Trégor. Selon plusieurs personnes présentes lors de cette rencontre, elle avait confirmé que les personnes sous statut Dublin pourraient être requalifiées en procédure normale. Elle avait assuré aux personnes présentes que « la préfecture de région étudiera au cas par cas chaque situation » car « le ministre de l’Intérieur a encouragé un regard de compréhension sur ces personnes. »

Effectivement, Bernard Cazeneuve avait appelé les préfectures à ne pas tenir compte d’un règlement européen. Preuve qu’il avait parfaitement conscience de l’illégalité de cette démarche, il a qualifié celle-ci de « périlleuse sur le plan politique ».

A contrario de cette politique laxiste, le projet de loi de Gérard Collomb vise à étendre cette possibilité de renvoi à des « pays sûrs » hors de l’Union européenne. Potentiellement, des migrants subsahariens ayant traversé un pays comme l’Algérie ou l’Egypte pourraient donc être renvoyés dans ces pays, sans que leur dossier n’ait à être étudié par les autorités françaises.

Levée de bouclier des militants immigrationistes

Logiquement, ce projet de loi inquiète les militants pro-migrants. Le Monde donne ainsi la parole à Gérard Sadik, responsable de l’asile à la Cimade qui considère que ce projet « déroge à la tradition française de l’asile. »

Et le journal n’hésite pas à évoquer une réalité aussi incroyable qu’inquiétante : l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), organisme public et donc censé appliquer la loi et la volonté du peuple français, n’hésite pas à entraver le renvoi de certains migrants !

Pour étayer les propos de Gérard Sadik expliquant que ce n’était pas « la culture de l’OFPRA de faire réexpédier sans se pencher sur les besoins de protection », Le Monde explique que « le directeur de l’Office avait marqué son opposition à cette approche, dès juin 2016, et fait en sorte que ses équipes ne participent pas au renvoi forcé de demandeurs d’asile de la Grèce vers la Turquie. »
Le directeur de l’Ofpra a donc déjà bloqué des renvois par idéologie.

Cela laisse donc présager une âpre lutte contre le projet de loi porté par Gérard Collomb. Pendant ce temps là, les Européens sont toujours très majoritairement opposés à l’immigration…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • Richard

    Gérard Collomb a raison, d’abord par ce que c’est une obligation de l’Europe, et puis par le fait que la majorité des français désire arrêter cette immigration envahissante. J’espère que nos Députés comprendront et approuveront sa proposition.

  • Yvette Prétet

    Les migrants qui quittent leur pays pour des raisons économiques!
    La plupart des ”migrants” ne sont pas des ”réfugiés”, leur pays n’est pas en guerre! Ce sont, pour la plupart, des musulmans qui viennent en Europe ”clandestinement” parce qu’ils savent que les non-musulmans les accueilleront favorablement et qu’ils leur donneront toutes sortes ”d’aides” sans qu’ils aient besoin de travailler.. Ces migrants sont, en général, des hommes jeunes qui pourraient travailler dans ”leur” pays s’ils le voulaient… tels les Algériens qui ont laissé en friche les belles cultures abandonnées par les non-musulmans, ces Algériens qui sont obligés d’importer des ”produits de première nécessité” et qui font travailler des Chinois tandis qu’ils sont ”indépendants” depuis plus de 50 ans…c’est-à-dire que les Algériens sont ”bons à rien”!

  • guylaine

    Ce pauvre “sadique” ne se rend pas compte que ce sont maintenant les autochtones qui ne sont plus en sécurité avec les migrants trop nombreux et majoritairement masculin !

  • Francis

    Si “déroger à une tradition française” est une faute, cela peut conduire à réhabiliter le régime de Vichy. En effet, l’antisémitisme fut sous la 3ème république une “tradition française”. L’affaire Dreyfus l’a démontré. Comme quoi il faut se méfier des traditions.

    • Gwendal Pennanech

      La France et ses “traditions” se sont invitées chez nous sans qu’on nous demande notre avis . Vivement que la France et ses “traditions” déguerpissent de Bretagne , qu’on puisse enfin construire Breizh en paix entre Bretons.

    • Ysaure 95

      La tradition française, où ca ?encore dans le dictionnaire pour combien de temps ?
      Quand au point goldwin , reducto al Hitlerum, n’est ce pas celui là même qui est en permanence utilisé par les francs mac qui nous gouvernent afin de museler l’opinion ?

    • Pluton92

      Insupportable bien-pensance !

  • David Torondel

    “Effectivement, Bernard Cazeneuve avait appelé les préfectures à ne pas tenir compte d’un règlement européen. Preuve qu’il avait parfaitement conscience de l’illégalité de cette démarche…”
    C’est totalement faux. Le règlement Dublin permet à n’importe quel pays d’étudier une demande d’asile. Il n’y a là aucune illégalité, il s’agit de l’article 17 dudit règlement.

    “Pendant ce temps là, les Européens sont toujours très majoritairement opposés à l’immigration…”
    Une majorité d’européens ont peur de l’immigration, et cette peur a bien été alimenté par la désinformation des médias d’extrême-droite, oui… mais un sondage Fondapol/Ipsos montre dans la même temps une majorité d’européens considèrent que “c’est notre devoir d’accueillir des réfugiés”. En France, 57% qui le pensent, contre 43 qui pensent que nous ne pouvons pas en accueillir plus.
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/09/29/01016-20170929ARTFIG00063-les-europeens-face-aux-migrants.php?redirect_premium

    • Bernard Waymel

      Ne confondez pas réfugiés de guerre (c’est curieux il n’y a pratiquement que des hommes. Des déserteurs ? Des taupes de l’Etat islamiques ? Abdeslam est venu en chercher 13 à Budapest en 2015 avant que la Hongrie ne ferme sa frontière sud) et immigrés illégaux n’ayant aucun droit à l’asile.

      • David Torondel

        “c’est curieux il n’y a pratiquement que des hommes”

        Decidemment, les lecteurs de ce site voient la réalité à travers un prisme très déformant…
        Là encore, arrétez de croire aveuglément ce qu’on essaye de vous faire croire.
        Statistiques 2016 sur les demandes d’asile : 33% de femmes, 67% d’hommes.
        Et 16% d’enfants.

        • Ysaure 95

          Soudanais et les Syriens représentent les deux premières nationalités de clandos. Si parmi les syriens, on peut compter 30% de femmes,(ce qui n’explique pas l’écart), parmi les Soudanais, l’Ofpra n’en a compté que 3%. Des enfants ? sans doute très précoce car tous en âge de procréer ! Et combien de vieillards ? Zéro semble il, sûrement resté au pays pour se battre ! De ceci on peut tirer que cette migration massive est largement artificielle.L’Europe subit actuellement une contre colonisation, la conquête Africaine de l’Europe , par un afflux constant de nouveaux venus, un torrent migratoire imposés à la population et que seuls continuent à accueillir à bras ouverts des bobos gauchisants décérébrés. Il faut se faire entendre : ces journaleux ne sont pas le peuple et la colère monte !!!

          • Gwendal Pennanech

            Enfants = toute personne ayant annoncé avoir moins de 18 ans.

          • Ysaure 95

            Mineurs étrangers isolés
            = clandestin rentrė illegalement sur notre sol et déjouant les failles du systeme grace à cette triple casquette.

        • Pluton92

          Le prisme déformant des médias est de filmer en priorité des familles avec enfants pour laisser croire qu’il s’agit de familles fuyant des pays en guerre. La réalité est tout autre. Ce sont des hommes jeunes qui partent en éclaireur pour obtenir le droit d’asile puis la nationalité française puis le droit de faire venir leur très nombreuse famille au titre du regroupement familial.

          Votre statistique ne porte que sur les demandeurs d’asile mais tous les “migrants “ne sont pas demandeurs parce qu’ils savent que leur demande sera refusée. Ils ont bien tort puisque tous les déboutés restent en France et vivent à nos crochets. L’Europe se suicide.

        • Ysaure 95

          Dėcidement, les lecteurs de ce site sont très dérangeants.
          Quelle idée en effet de se reinformer hors de l’omerta officielle des médias mainstream de la pleurniche , du chantage au racisme visant à museler coûte que coûte une population dont le rôle est uniquement de banquer pour nourrir tout ca . Allez , votre mépris n’est que trop visible , même plus besoin de croire aveuglement , cela se passe sous nos yeux . Cotisons nous pour payer des lunettes à David Torontel , on paye déjà des vacances à tous ses ptits copains .

    • Gwendal Pennanech

      99% des gens qui viennent en Eurppe ne sont pas des réfugiés donc ce n’est pas contradictoire de vouloir aider les vrais réfugiés tout en refusant les opportunistes . L’idée de donner asile à une personne persécutée est noble en soi. Pour être viable elle suppose qu’ensuite cette personne pourra rentrer chez elle une fois que le risque sera passé. Et afin de limiter les traumatismes et le mal du pays il est plus logique de donner asile dans des zoned proches géographiquement et culturellement . Par exemple un réfugié Breton ou Catalan en Europe , et un réfugié syrien dans un Pays Arabe.

      • David Torondel

        “99% des gens qui viennent en Eurppe ne sont pas des réfugiés”

        Et d’ou tirez-vous cette “statistique” ?
        Les statistiques officielles, celles validées par l’union européenne, indiquent que, à l’échelle européenne, le taux d’obtention du statut de réfugié est autour de 60%.
        Et pour obtenir le statut de réfugié, il faut prouver que l’on est en danger de mort dans son pays. Donc contraireent à ce que vous dites, 6 exilés sur 10 SONT des réfugiés.
        Par ailleurs, sur le principe que les personnes puissent rentrer chez elle une fois le risque passé, si c’est leur choix, c’est évidemment une très bonne chose. Mais la proposition de loi dont il est question dans l’article ne va pas du totu dans ce sens, hélas… Son seul but est de “déplacer” la responsabilité des demandes d’asile en dehors de l’Europe, loin des yeux, et loin des possibilitées de contrôle. La grande majorité des exilés VONT DÉJÀ dans les pays proches. Une grande majorité arrivent en Europe APRÈS avoir essayé de se réfugier dans les pays proches.

        • Pluton92

          Ainsi donc seuls des hommes jeunes seraient en danger de mort dans leur pays puisqu’ils constituent au moins les 3/4 sinon les 4/5 des “réfugiés” ?! Si l’on en croit le Daily Mail, moins de 3% des “migrants” arrivant en Italie seraient des réfugiés :

          http://www.dailymail.co.uk/news/article-4442910/amp/Less-3-migrants-reached-Italy-refugees.html
          Cessons d’être naïfs !

        • Gwendal Pennanech

          “si c’est leur choix, ”
          Tout est dit. Les migrants sont votre priorité pas les Bretons. Vous êtes connu comme militant pro-migrants votre but est de laisser venir tous ceux qui en ont envie sans trop être regardant . Vous êtes probablement contre le concept même de frontière et vous pensez que le monde appartient à tous , vous refusez la différence entre “chez moi” et “chez toi ” . Au final que les personnes soient vraiment persécutées ou qu’elles feignent de l’être avec l’appui d’avocats véreux et la complicité d’une France bateau-ivre ne change rien pour vous.

    • Demalain

      Incroyable, “la désinformation des médias d’extrème droite”. Alors que on peut le palper tous les jours, les médias dans leur grand ensemble sont plutôt situés dans la frange gauche des idées politiques. Ou plutôt, en parlant pratiquement, en comprenant que “les médias” sont en fait l’émanation des journalistes qui les composent (et éditorialistes, chroniqueurs, etc …), qui sont plutôt de gauche à 90 %, les journalistes de droite étant pénalisés dans ce système et écartés depuis les écoles de journalisme. C’est plutôt une bienpensance gauchiste qui prévaut dans les médias.
      Ensuite il faut relativiser l’importance des sondages annoncés, d’une part à cause des notions du paragraphe précédent, et ensuite parce que ces chiffres ne sont pas une preuve. Car force est de constater que la majorité des gens autour de chacun d’entre nous, beaucoup de gens considèrent premièrement on ne peut accueillir la misère du monde, que l’immigration est un vrai problème qu’il vaudrait mieux de stopper tout de suite, et de ramener tous ceux qui sont présents en France sans rien apporter sur les côtes africaines. Car l’Afrique est un grand continent, et tous les coins d’Afrique ne sont pas en guerre, donc pourraient assurer le rassemblement de ceux qui s’expatrient de chez eux, quelles que soient leurs raisons. En tout cas en France, en Europe, il est certain que la plus grosse partie de la population ne voit pas d’un bon oeil cette immigration à marche forcée.

  • barthelemy

    je suis horrifier de ce qui se passe dans notre pays quelle tristesse si seulement le france pouvait se rassembler et foutre tout sa dehors chez eux

  • Marie Pascale Barthelemy

    si seulement toute la france reagissait renvois a tout ses clandestin dans leur pays ensemble c est possible penssez a vos enfants sans travail et j en passe et vos petits enfants

  • Jean Schmitz

    D’abord, le titre de cet article n’est pas juste : Renvoi de “migrants” ? Tous des faux migrants, mais vrais clandestins sans papiers, et beaucoup de jeunes negres et, double tare : Musulmans de surcroit, et, triple tare : Des traumatisés issus de pays ou la violence est normale et est une “coutume”, de la naissance au cercueil, sinon “on n’est pas un homme”… Contre cela, les Francais ou n’importe quel pays d’europe, ne font pas le poids, a cause d’une education “bisounours”, et non-guerriere de “genre”, education de pédés pour faire plaisir au genereux portefeuille de Soros.