Maël de Calan cherche du boulot

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

16/10/2017 – 12h00 Morlaix (Breizh-info.com) – Président de la fédération LR du Finistère, Maël de Calan n’est pas forcément bien vu des adhérents et des élus ; on lui reproche volontiers son côté « ambigu » et « calculateur ». C’est ce qu’explique Nicolas Legendre dans Le Monde (08/09/2014).

Il faut reconnaître que les électeurs de droite avaient des raisons d’être étonnés en lisant sur les affiches de l’intéressé lors des récentes élections législatives : « Une droite ouverte pour réformer avec Macron », sans logo LR. Mais cette habileté tactique n’a pas suffi : il a été battu par Sandrine Le Feur, agricultrice bio à Pleyber-Christ (près de Morlaix). La jeune femme y exploite, avec son compagnon, 10 ha de légumes et autant de céréales et de prairies.  Quelle humiliation pour celui qui, quelques mois plus tôt, ses voyait, selon ses proches, comme potentiel secrétaire d’État ou ministre !

Car Mme Le Feur et de Calan ne vivent pas dans le même monde : « Après avoir travaillé pour une banque d’affaires et un fonds d’investissement, il a rejoint une start-up bretonne spécialisée sans les biotechnologies ». Il ne sait pas ce que signifie aller vendre des légumes sur les marchés… Mais il faut croire que Roscoff et la biotechnologie l’ont rapidement fatigué car il a « démissionné juste avant les élections législatives ». D’où cette noble ambition : «Je vais chercher du boulot» (Bretons, octobre 2017).

En tant qu’ancienne militante de la Confédération paysanne, Sandrine Le Feur sait ce que l’adjectif « solidaire » signifie. Elle pourrait donc trouver un job à de Calan. L’embaucher comme assistant parlementaire (il connaît le métier) ou comme ouvrier agricole ( pour la remplacer dans la ferme) relève certainement du possible.

Devenir client de Pôle emploi n’empêche pas Maël de Calan de caresser un grand projet : « Je considère que le rôle de la droite est de pousser Macron à aller aussi loin que possible dans le sens de la réforme (Le Monde, 09/09/2017). Vaste programme.

B. Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

La république des cabinets de conseils s’épanouit en Bretagne aussi

Un temps, Maël de Calan s’était vu en grand homme de la droite bretonne, à la fois théoricien visionnaire et organisateur d’une future victoire...

La droite attend beaucoup de Maël de Calan

Que devient Maël de Calan ? Où est-il passé ? Il s’est recasé chez les Américains (cabinet de conseil en stratégie McKinsey). Vu le bordel existant...

Maël de Calan aura-t-il le Goncourt pour la « tentation populiste » ?

La droite parisienne a de la chance de posséder en Maël de Calan un penseur de choc. Accessoirement conseiller départemental (Saint-Pol-de-Léon) et conseiller municipal...

Maël de Calan s’occupe comme il peut

Bien que conseiller municipal de Roscoff, conseiller départemental de Saint-Pol-de-Léon, président de la fédération du Finistère des Républicains et vice-président de Libres !, le mouvement...