« Nécessité de continuer à accueillir des migrants » pour le préfet de Bretagne

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

27/10/2017 – 18H00 Rennes (Breizh-info.com) – France 3 Bretagne, déclinaison régionale de la chaîne de France Télévisions, évoque régulièrement le sujet des migrants. Principalement dans ses journaux quotidiens. Ce fut une nouvelle fois le cas dans l’édition « 19/20 » du mercredi 25 octobre.

Un an après Calais

C’était il y a un an. Le 24 octobre 2016, 49 migrants provenant majoritairement du Soudan, d’Érythrée et d’Afghanistan arrivaient à Cancale. À la même époque, d’autres étaient installés à Beaucé, près de Fougères. Ou encore à Saint-Brévin-les-Pins, en Loire-Atlantique.

Au total, ce sont 541 migrants qui auraient été accueillis en Bretagne administrative dans ces centres (auxquels il faut ajouter toutes les autres structures mises en place comme vu ici). Une population très majoritairement composée de jeunes hommes.

Le reportage se poursuit ensuite à Beaucé. Le maire (SE) Jean-Louis Lagrée se félicite du bon déroulement du séjour : « Cela s’est très bien passé. Il y a eu des dons […] et aussi des messages de soutien. C’était vraiment rassurant pour la suite du devenir du CAO de Beaucé ». Un CAO (Centre d’accueil et d’orientation) qui « pourrait fermer ses portes au 31 décembre prochain » selon France 3. Un conditionnel qui, s’il se confirmait, verrait les migrants de Beaucé tout simplement relogés dans un autre lieu du même type.

Le préfet de Bretagne prône l’intégration

C’est ensuite le préfet de la région Bretagne, Christophe Mirmand, qui s’exprime sur le sujet. L’ancien préfet de Corse confirme tout d’abord l’origine de la grande majorité des personnes accueillies en évoquant les trois pays déjà cités plus haut ainsi que l’Irak. Le terme générique de « réfugiés syriens » très régulièrement employé ces derniers mois, notamment dans la presse, n’était donc pas le plus adapté.

À la question « que sont-ils devenus ? », le préfet répond d’une façon surprenante. Effectivement, au moment de leur installation en Bretagne, les migrants ne devaient alors faire qu’un « passage temporaire » selon les autorités. Une situation provisoire avant un départ vers l’Angleterre qui semblait acquis. Force est de constater qu’un an plus tard, le discours de Christophe Mirmand est bien différent.

Ce dernier précise donc : « Une grande part de ces migrants sont aujourd’hui bénéficiaires du statut de réfugié et peuvent désormais pouvoir prétendre à un logement, notamment dans le parc social. Et naturellement commencer un parcours d’intégration. »

« Nécessité de continuer à accueillir des migrants »

Puis le préfet de Bretagne poursuit : « Cela signifie l’apprentissage de la langue, éventuellement une formation professionnelle et à terme, bien évidemment, l’accès à une situation professionnelle ici sur le territoire national. »

Quant à savoir comment l’État français envisage le futur de ces migrants, Christophe Mirmand compte bien poursuivre la politique d’accueil commencée :
« Pour nous, autorité représentant l’État en Bretagne, il y a la nécessité de continuer à accueillir des migrants dans les CAO, qui doivent être maintenus à leur niveaux actuel, donc environ 550 places au niveau de la Bretagne [B4]. Mais également aussi dans les centres d’accueil pour demandeurs d’asile. Au total, aujourd’hui, il y a près de 3 551 places qui sont mobilisées par les services de l’État pour permettre cet accueil au niveau de la région Bretagne. »

Une mécanique qui est donc amenée à se répéter et qui paraît, pour le moment, bien huilée.

Crédit photo : DR
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

15 Commentaires

  1. Entre migrants «  »réels et irréels » », «  »fondés ou infondés » », et les majeurs aussi en grand nombre …
    … il y en a de toute sorte et le problème c’est l’absence totale de contrôle et ou de suivi qui existe. Si les autorités y compris et surtout préfectorale assumait, nous n’en serions sans doute pas là mais aujourd’hui, ce n’est que tricherie avec les chiffres, mensonges éhontés etc etc
    Et surtout en Bretagne … A moyen ou long terme, il va être bien de n’entendre plus parler d’identité bretonne, d’histoire bretonne, de culture bretonne … mais que nous soyons réduits à n’être que des français…
    … N’était pas là ce que voulait les boches et Mr Pétain … dont un de ses lieutenants n’était il pas un nommé François Miterrand … lequel n’a t’il pas eu des émules dont Ségolène ROYAL, François HOLLANDE, Manuel VALLS et j’en passe … … !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Ce gauleiter de la reich republik est le digne héritier des Chaulnes, d’Aiguillon et autres Montesquiou de l’ancien régime. N’attendons rien jamais de tous ces ladres.

  2. Merci à Monsieur le Préfet, grâce à vous nous les Bretons nous nous sentons chaque jour de plus en plus Français…

    En effet, la Bretagne ne pouvait pas rester ce petit pays peuplé d’Européens historiques…

    N’hésitez pas à accélérer le changement… il nous tarde tant d’être nous aussi de vrais Français…!

    • j’habite en région parisienne, vous inquiétez pas vous allez pouvoir en profité aussi ! propreté, viol, racaille, violence etc, de bons vrais français !

  3. Ce dictateur de la république va même leurs trouver du travail et un logement décent, justement ce qui fait défaut à beaucoup de bretons !!!!!!!

  4. ‘L’Esprit de Souche’ doit être stigmatisé et être brûlé par les zones de non droit en expansion. Le retour du boomerang sera terrible.

  5. Leur trouver du travail quand les bretons en cherchent….mais bien sûr que c’est possible, il suffit de payer avec un lance pierre Préfet Mirmand alors que…. la fronde n’en veut pas.

  6. Quand on est breton et que l’on cherche à se loger dans le 15ème, par exemple, c’est très, très difficile et, bien sûr, coûteux. Il semble pourtant, que si l’on débarque d’Afrique, les difficultés sont moindres. Cette population, qui, certainement augmente chaque semaine, si ce n’est chaque jour, arrive, elle, à s’installer sans problème. Mystère…

    • C’est comme le programme du FN : disparition de la région Bretagne, mais maintien de la nationalité française pour les personnes d’origine africaine. Mystère…

  7. Putain ce foutage de gueule plus de 2 ans que je cherche un logement que je téléphone tout les 15 jours à la mairie au service du logement et qu’on me répond il n’y a pas de logement disponible mais pour les migrants y’a des logements , bande de fdp si c gens là ne sont pas les néo collabo, moi qui est toujours été contre la différence je me rend compte que tout ces gens de gauche et de droite qui nous vendent la solidarité et de ne pas faire de difference entre nous ne pronent ça que pour donner un maximum de droit aux gens qui viennent d’un autre pays !! Je savais pas que pour ces gens là la couleur de peau était prioritaire qu’un black souffre plus du manque de logement qu’un blanc … C’est honteux cette différence en fonction de ton pays d’origine ou de ta couleur de peau si c’est pas du racisme ça …

  8. Si seulement quelqu’un pourrait nous expliquer : pourquoi accueillir ces migrants dont les pays d’origine ne sont pas en guerre : à ma connaissance, l’Afghanistan n’est pas en guerre !!! des immigrés économiques ou politiques doivent être en famille et pas des hommes seules???? nos préfets, certes sont à l’ordre de leur supérieurs, mais, ils ne se posent pas de questions non plus??? ne voient ils pas les dangers pour leur propres familles, leur enfants, leur entourages??? les violences qui règnent dans tous les pays d’Europe commissent par les migrants n’ont pas donc preuves suffisantes pour se méfier??? Aussi, ce n’est donc pas évident que ces « migrants » sont des mercenaires de guerre à recycler??? quelle richesse pourront ils apporter à notre pays???

  9. Pour essayer de sauver une gauche mourante par des gens qu’ils font prendre en charge par les Francais, les élus gauchiasses et affidés, encore en place, sont prêts à tout ! ILs vendraient leur mère pour continuer à exister !
    La délinquance augmente dans la même proportion , mais les gauchos aiment ça, cela leur permet d’avancer masqués et plus violents que jamais, mais protégés par les instances comme toujours !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Amin et Ali, deux « prodiges de la République »

Le prodige Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté a lancé en décembre 2020, l'opération des « Prodiges de...

40 repuad o kampiñ e Roazhon

Partiet eo ! 40 repuad o deus savet ur seurt kêriadenn a deltennoù e park an Hautes-Ourmes e Roazhon d'ar meurzh 13 a viz gouere....

Migrants. « Guing’emploi et compétences », le retour !

Entre décembre 2019 et septembre 2020, un dispositif expérimental pour l’intégration de quatorze migrants baptisé "Guing'emploi et compétences" avait été mis en oeuvre dans...

Espagne. Les arrivées de migrants se poursuivent à Melilla, des policiers blessés par des clandestins [Vidéo]

Melilla, enclave espagnole située sur le continent africain, a connu un nouvel assaut de migrants à sa frontière. Plus de 100 clandestins sont parvenus...