Nantes in Brittany, sujet tabou pour Nantes Tourisme

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

29/10/2017 – 09H00 Nantes (Breizh-info.com) – C’est Yves Lainé, ancien directeur de Brittany Ferries, chancelier de l’Ordre de l’Hermine et inlassable militant de la cause de la réunification bretonne, qui a le premier repéré le loup et l’a dénoncé sur son compte Facebook : un plan de la ville en anglais, diffusé gratuitement par l’office de tourisme de Nantes à l’intention des jeunes voyageurs, cherche à les détourner du sujet « Nantes en Bretagne » (« Nantes in Brittany »).

« Don’t get us started about Brittany » (« ne nous branchez pas sur la question de la Bretagne ») leur enjoint ce document qui se prétend « made by locals ». S’il leur demande d’éviter la question, annoncée comme une « périlleuse », il reconnaît quand même qu’elle figure « en tête des sujets les plus débattus ». Mais dans un résumé de l’histoire de la ville en onze dates, s’il est question de Jules César, de Gilles de Rais et de Pierre Cambronne, ni François II ni Anne de Bretagne ne sont cités…

Détail cocasse : le bureau de l’office de tourisme de Nantes se trouve… juste en face du château des ducs de Bretagne.

Illustration : DR
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

3 Commentaires

  1. Anne de Bretagne non citée dans l’histoire de la Bretagne par l’office de tourisme de Nantes ! On croit rêver !

    Cela me rappelle une autre corruption : le calendrier européen publié juste avant Noël 2010 sans aucune mention des fêtes chrétiennes même pas Noël ! Par contre, il contenait les fêtes juives, hindoues, sikhes et musulmanes ! (cherchez par ex sur le web : « L’agenda européen oublie toutes les fêtes chrétiennes – Le Figaro)

    Pourquoi une si bizarre prise de position des fonctionnaires européens ? PARCE QUE C’EST LEUR PROGRAMME DE CONQUÊTE DU CONTINENT ! La France est déjà conquise, donc exit les fêtes chrétiennes. Reste à conquérir la Turquie et Israël (tous deux étant en secret déjà de fait associés à l’Europe, qui les finance en partie), les autres états du moyen-Orient, l’Inde et le Pakistan (hindous, sikhs et musulmans).

    Voilà pourquoi la constitution européenne ne décrit ni frontières ni histoire commune à l’Europe !

    Le programme de nos hauts-fonctionnaires énarques et politiciens, c’est d’élargir le territoire indéfiniment pour élargir l’assiette… de l’impôt. Pour leur enrichissement et pouvoir personnels. Plus ils contrôlent de contribuables plus ils sont les rois du monde. C’est médiocre, mais nous continuons à les élire sans interruption…

    Il faut modifier notre Constitution pour rendre ces truandages et ce mépris du citoyen impossibles.

  2. Le mot : Brittany est depuis toujours dans tout les dictionnaires anglophones : Oxford, Websters … Et Pays de Loire, on traduit comment ?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

FIL Lorient. La banderolle « Nantes en Bretagne » interdite lors de la grande parade des Celtes

06/08/2016 – 09H00 Lorient  (Breizh-info.com) – Stupéfaction et colère chez les partisans de la réunification bretonne : la préfecture du Morbihan aurait informé l'association Bretagne réunie...