Rennes. Vive polémique entre Mustapha Laabid, député LREM, et des élus socialistes

A LA UNE

07/11/2017 – 13h00 Rennes (Breizh-Info.com) – C’est une grosse polémique qui fait écho à cette tension du PS rennais dont nous parlions hier dans la chronique de Bernard Morvan. Face à la vague La République En Marche, les élus socialistes de Rennes semblent aux abois. En coma dépassé, le Parti socialiste semble complètement déboussolé, même dans son fief de Bretagne. Alors, quand une occasion d’attaquer Mustapha Laabid, député LREM d’Ille et Vilaine, se présente, les socialistes s’en donnent à cœur joie.

Vandalisme et playlist de Mustapha Laabid

Dimanche 5 novembre dernier, Mustapha Laabid postait sur son profil Facebook plusieurs dizaines de photographies de graffitis – vraisemblablement rassemblées à partir d’images prises par plusieurs personnes dans plusieurs villes. Le député originaire du quartier dit sensible du Blosne – célèbre dernièrement pour les multiples incendies de véhicules – et par ailleurs président de la controversée FACE jusqu’à son élection, a accompagné d’un message obscur « Ma playlist ».

Ma playlist…

Posted by Mustapha Laabid on 2017 m. lapkričio 5 d., sekmadienis

Encore ?Allez…

Posted by Mustapha Laabid on 2017 m. lapkričio 5 d., sekmadienis

Outre le fait que ces graffitis semblent tous apposés de manière illégale sur des murs publics ou privés, c’est la violence de certains tags qui interpellent des personnalités de gauche.

Nathalie Appéré visée par un tag partagé par Mustapha Laabid ?

Que dire de cette publication d'un député En Marche de Rennes qui célèbre les tags dans la ville ?…

Posted by Christophe Fouillere on 2017 m. lapkričio 5 d., sekmadienis

Ce n’est donc pas seulement la glorification du vandalisme qui inquiètent l’élue bretonne et le premier secrétaire fédéral du Parti socialiste 35. C’est également des propos qu’ils estiment offensants envers la maire de Rennes, Nathalie Appéré. Effectivement, le tag « Nique ta maire » mis en valeur par Mustapha Laabid fait tâche, d’autant que le député LREM avait consacré sa première question au gouvernement à la question du respect des femmes.

Au diapason de ses collègues socialistes, l’élue départementale Béatrice Hakni-Robin s’est elle aussi fendue d’une déclaration outrée sur Facebook.

https://www.facebook.com/beatrice.robin.52/posts/1489091291179225

La réponse de Mustapha Laabid

Finalement, le député LREM a répondu lundi à ses détracteurs. Expliquant avoir publié ces photos pour « montrer la place de l’expression urbaine en France », le député originaire du quartier sensible du Blosne n’a pas manqué d’attaquer frontalement les socialistes bretons. « C’est vraiment une fausse polémique de la part des socialistes rennais qui ont besoin d‘exister face à la République en marche. Tout ne tourne pas autour de la maire de Rennes. »

Les socialistes rennais sont donc en ordre de bataille pour mener la guerre à La République en Marche, de l’aveu même de Mustapha Laabid. Nathalie Appéré, effrayée par les succès d’En Marche dans sa ville semble décidément craindre que son emploi de maire ne soit pas éternel…
Nathalie Apeurée.

Crédit photo : Mustapha Laabid
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Multi récidivistes, deux Afghans condamnés pour avoir attaqué et poignardé un couple

Souvenez-vous, l'été dernier. C'était au mois de juillet, à Rennes. Un couple était agressé sur l'eplanade Charles-de-Gaulle. Par deux...

Charlotte D’Ornellas : « Greta sermonne tout le monde au nom de la survie de la planète. Quand Thaïs d’Escufon dit que l’immigration est...

Charlotte D’Ornellas : « Greta sermonne tout le monde au nom de la survie de la planète. Quand Thaïs...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés