Pleyben (29). La blanche hermine fait honneur à la gastronomie bretonne

A LA UNE

A Pleyben, il  ya au total 8 établissements recensés comme restaurant. Et parmi eux, il en est un qui fait honneur à la gastronomie bretonne – à charge d’essayer les autres désormais : Il s’agit de « la blanche hermine ».

L’établissement fait également bar, et, de prime abord, ne paye pas particulièrement de mine en raison de sa situation (il fait l’angle entre la direction de Brasparts et celle de Carhaix, juste au niveau du magnifique calvaire local).

Mais dès que l’on rentre dans l’établissement, on se retrouve plongé dans une auberge traditionnelle bretonne qui affiche la couleur ; bières artisanales mises en évidence, musique bretonne et/ou celtique de qualité, affiches et autocollants autour du thème régional…attention, nous ne sommes pas dans l’attrape touriste, mais bien dans un établissement où les tenanciers sont manifestement fiers de qui ils sont, et surtout désireux de transmettre l’amour de la gastronomie bretonne à travers les plats servis.

La carte n’est pas imposante – et c’est déjà un bon point qui signifie, normalement, un peu de fraîcheur dans l’assiette. Après le sirotage d’un verre de chouchen local (excellent) qui aurait pu aussi être remplacé par une bière locale ou par un des whiskys (ou whiskeys) sélectionnés par le restaurateur, place aux mets.

A noter que la Blanche Hermine propose deux, ou trois « plats du jour » en plus de la carte, cuisinés par Madame, tandis que monsieur est au service.

Nous avons opté en entrée pour un Mille feuille d’andouille tiède et sa salade et pour une assiette de tapas bretons. Dans les deux cas, ce fût une belle réussite, fraiche, bien présentée, copieuse (peut être un peu trop pour l’assiette de tapas dans l’optique d’un plat principal).

Dans la foulée, ce fût un duo de poisson (riz et petits légumes) d’un côté et sa sauce maison, et de la caille sautée de l’autre (pommes de terre, salade). Là encore frais, efficace.

Nous n’avons pas pris de dessert, mais à noter que le restaurant propose là encore des plats qui mettent en avant la gastronomie locale, comme ces profiteroles de blé noir fourrées glace vanille ou ces Far Breton aux pruneaux. Pour les amateurs, le patron propose ensuite une sélection de cafés (Pérou, Mexique, Costa Rica) très originaux.

Si vous êtes habitant ou de passage à Pleyben, à la découverte d’un riche patrimoine historique et religieux dans le secteur, alors n’hésitez pas et franchissez la porte de La Blanche Hermine, pour aller vous régaler les papilles.

La Blanche hermine : 1 Place Charles de Gaulle29190 Pleyben, France

Crédit photo : breizh-info.com
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

Articles liés