Nantes. Conférence sur la loi Léonetti (fin de vie) avec Maître Triomphe, ce vendredi

A LA UNE

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

23/11/2017 – 08h00 Paris (Breizh-info.com) – Ce vendredi 24 novembre se tiendra une conférence intitulée « Loi Léonetti, de l’endormissement des consciences à la sédation terminale ». Elle sera donnée par l’avocat Maître Jérôme Triomphe, à 20h30 à la Salle Bretagne (23 rue Villebois Mareuil) et est organisée par la Librairie Dobrée.

Maître Triomphe est l’avocat des parents de Vincent Lambert, grièvement accidenté de la route en 2008 et au centre d’une affaire s’étant transformée en guerre médiatique et juridique, affaire déchirant sans doute à jamais toute une famille et cela jusque devant le lit d’hôpital de la victime.

La conférence devrait susciter un débat intéressant, puisque la Loi Léonetti (22 avril 2005), relative aux droits des malades et à la fin de vie, ne fait pas l’unanimité, notamment entre les partisans de l’euthanasie et les opposants.

Cette loi indique notamment que :

  • « L’obstination déraisonnable » du corps médical et la « prolongation artificielle de la vie » du patient (articles 1 et 9) sont proscrites, y compris lorsque ce dernier est hors d’état d’exprimer sa volonté. Le médecin peut prendre le risque d’abréger la vie du patient en lui administrant une dose de soins palliatifs qu’il juge nécessaire à son confort, à condition d’en informer le patient, éventuellement la personne de confiance ou un proche (article 2).
  • La décision de cesser l’administration d’un traitement, lorsque le prolonger semble relever de « l’obstination déraisonnable » doit être collégiale et ne peut être prise qu’après consultation de la « personne de confiance », de la famille, ou à défaut d’un de ses proches et des « directives anticipées » du patient (articles 1 à 9).
  • La volonté du patient de limiter ou de cesser un traitement doit être respectée (articles 5 à 9). Le patient doit être informé des conséquences de sa décision.
  • L’avis de la « personne de confiance », choisie par le patient pour l’accompagner dans ses démarches et, si le patient le souhaite, dans ses entretiens médicaux, doit être consulté (articles 2, 5, 8 et 9).

La conférence débutera à 20h30, et l’accès sera libre. Elle sera notamment l’occasion peut être de confronter les points de vue entre ceux qui estiment que la vie doit être préservée à tout prix, et dans n’importe quelle condition, et ceux qui estiment qu’une vie sur un lit d’hôpital notamment, ou dans une situation de maladie ou de handicap lourd, peut être écourtée.

Crédit photo :DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections régionales en Bretagne. Le débat post électoral

Elections régionales en Bretagne. Le débat post électoral https://www.youtube.com/watch?v=KmbJi6ViJgE Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Cédric Cizaire : « Au lieu de flageller les abstentionnistes, flagellez ceux qui nous ont dégoutés de voter »

Cédric Cizaire : « Au lieu de flageller les abstentionnistes, flagellez ceux qui nous ont dégoutés de voter » https://www.youtube.com/watch?v=yVN20L-2PcI Crédit...

Articles liés

Que retenir de l’affaire Vincent Lambert ? Par Yves Christen

On ne sait trop s’il est mort le 29 septembre 2008 quand son accident l’a plongé dans un coma végétatif ou le 11 juillet...

Animaux de compagnie : une première journée mondiale contre l’abandon le 29 juin

Le 29 juin prochain aura lieu la première journée mondiale contre l'abandon des animaux de compagnie. L'occasion de faire le point sur ce fléau. ...

Le Média pour tous revient sur l’affaire Vincent Lambert [Vidéo]

L'équipe du Média pour tous revient - avec sa vision des choses - sur l'affaire Vincent Lambert, que nous avons traité il y a...

Faut-il légaliser l’euthanasie ? Le débat en vidéo

Faut-il légaliser l'euthanasie ? Quelques jours après les suites de l'affaire Vincent Lambert, Frédéric Taddéï recevait plusieurs invités pout en débattre, dans le cadre...