« White Power » à la Maison Blanche : le geste de la polémique

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

L’affaire vient d’agiter la presse américaine. Mais les faits remontent pourtant au mois de novembre dernier. Voilà qu’une photo prise à la Maison Blanche et mettant en scène Donald Trump avec des stagiaires fait scandale. Le motif : l’un d’entre eux fait un signe qui rappellerait le symbole « White Power », un geste utilisé par l’Alt right américaine.

De quoi s’agit-il ?

Jack Breuer, un diplômé de l’Université Emory qui a effectué un stage à la Maison Blanche, a utilisé sa main droite pour faire un signe controversé.

Alors que le président Trump pose pour une photo en compagnie de toute la promotion de stagiaires, le jeune homme a décidé de se démarquer d’une drôle de façon. Donald Trump avait visiblement demandé à tous ces étudiants de faire un signe avec le pouce en l’air sur la photo. Une consigne que Jack Breuer, dont le nom vient de sortir de l’ombre, a décidé de contourner.

White power
Source : Dailymail.co.uk/Benjamin Paul SWNS.com

White power
Source : nypost.com/Benjamin Paul SWNS.com

Ainsi, il a préféré effectuer un tout autre geste. Celui avec trois doigts tendus tandis que le pouce et l’index forment un cercle. Une manière bien connue de dire « OK » mais pas seulement. Le geste est également devenu populaire auprès des nationalistes blancs et des suprémacistes comme Richard Spencer pour symboliser les lettres « W » et « P » signifiant « White Power ». Le « pouvoir blanc » en somme. Le signe ne fonctionne que s’il est fait avec la main droite. On dit qu’il représente la lettre « W » avec les doigts tendus et un « P » avec le cercle.

White power
Source : Benjamin Paul SWNS.com

Ce signe fut notamment très repris par les manifestants de droite lors du rassemblement Unite the Right à Charlottesville.

Pepe la Grenouille et plaisanterie

Pepe la Grenouille, cet animal vert supporter de Donald Trump durant sa campagne électorale a déjà effectué ce signe par le passé.

White power
Source : dailymail.co.uk

D’autre part, certains stagiaires connaissant bien Jack Breuer affirment qu’il s’agirait surtout d’une plaisanterie de la part de l’ancien étudiant. Celui-ci, âgé d’une vingtaine d’années, a travaillé pour Stephen Miller, le conseiller principal du président en matière de politiques, depuis le mois de septembre dernier. Breuer, fils de dentiste, a grandi dans la banlieue ouest de Chicago.

Personne n’avait prêté attention à son geste jusqu’à ce que les stagiaires reçoivent la photo pour Noël.

Un canular pour l’Anti-Defamation League

Des accusations de racisme qui sont contredites par l’Anti-Defamation League (comprenez « Ligue anti-diffamation »), une ONG américaine luttant contre l’antisémitisme. Cette dernière considère l’origine de ce signe « OK » comme un canular né sur un forum et non comme un geste représentatif de la suprématie blanche. Tout en ayant déjà dénoncé le caractère « raciste » de Pepe the Frog.

Jack Breuer dément et rappelle ses origines

Face au déchaînement médiatique qui s’est mis en place en quelques heures, le stagiaire, surpris par toute cette émulation, est sorti de son silence et s’est notamment expliqué sur Twitter.

« Dans certaines de nos photos de stagiaires, j’ai imité le signe « OK » que le Président fait parfois. C’était stupide. J’aurais dû mieux écouter le commandant en chef et lever le pouce », a-t-il déclaré.


Puis il a également évoqué sa filiation juive pour prouver sa bonne foi quant à d’éventuelles convictions nazies : « Je suis fier de mon héritage juif et je rejette fermement les opinions haineuses associées aux organisations racistes et suprémacistes blanches. Je ne ferai jamais cause commune avec eux ».

Une sorte de non-événement qui rappelle tout de même que l’année 2017 aura été riche en rebondissements du côté de Washington.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Les crises d’hystérie de Solveig Halloin : top 10

Solveig Halloin, féministe animaliste et antispéciste, lutte pour la protection des animaux. Elle était invitée dans "Touche pas à...

Royaume-Uni : 29 prédateurs sexuels inculpés pour avoir violé et exploité sexuellement une jeune fille de 13 ans durant 7 années

Le journal Skynews rapport qu'au Royaume-Uni, 29 prédateurs sexuels ont été inculpés pour avoir violé et exploité sexuellement une...

3 Commentaires

  1. Pas de pot pour les critiques (maladifs) de Trump!
    Ce signe est celui de Winston Churchill : le V de la Victoire démocratique!

    • Vous n’avez pas lu l’article en entier…, mais en effet pas de pot, l’homme qui fait ce signe a des origines juives…^^

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

I-Média n°347 – Zemmour, d’Ornellas, Trump… Censure générale !

I-Média n°347 – Zemmour, d’Ornellas, Trump… Censure générale ! 00:00​​ Introduction 01:44​ L’image de la semaine La célébration du bicentenaire de la mort de Napoléon...

États-Unis : filmé en caméra cachée, un directeur de CNN avoue que la chaîne fait délibérément de la propagande anti-Trump

États-Unis : filmé en caméra cachée, un directeur de CNN avoue que la chaîne fait délibérément de la propagande anti-Trump. https://www.youtube.com/watch?v=e3J2ylqF6OI Voir ci-dessous : BREAKING: Part 1...

Policier tué au Capitole de Washington : le New York Times avoue une affabulation

Le récit de la mort du policier américain Brian Sicknick publié par la quasi-totalité de la presse mondiale était faux. Breizh-info l’avait souligné le...

USA. L’administration Biden lance une nouvelle chasse aux sorcières dans l’armée américaine

L'administration Biden lance une nouvelle chasse aux sorcières dans l'armée américaine. Washington se dit déterminé à interdire « l'extrémisme » parmi les militaires. À cette...