Koursk 1943 : la plus grande bataille de la Seconde guerre mondiale

A LA UNE

Début mars est paru le livre Koursk 1943, traitant de ce qui constitue sans doute la plus grande bataille de la Seconde guerre mondiale.

Ecrit par Roman Töppel et traduit en français pour la première fois par Jean Lopez, cet ouvrage est indispensable pour comprendre une des batailles majeures, et décisives de cette guerre civile entre Européens.

Une bataille qui constitua sans doute le plus grand affrontement de blindés de l’histoire des guerres, un des jours les plus meurtrier pour l’aviation de l’histoire. Un combat essentiel en terme d’analyse stratégique par la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=vHeBfSZDUVc

Impliquant plusieurs millions de soldats allemands et soviétiques, plus de dix mille tanks et canons automoteurs, ainsi que des milliers d’avions, la bataille de Koursk fut l’une des plus grandes joutes de la Seconde Guerre mondiale. Rarement autant d’hommes, autant de matériels ont été engagés, et détruits, en si peu de jours et dans un tel espace. Koursk offre ainsi un échantillon concentré de la virulence du conflit germano-soviétique.

Pourtant, et bien que cet affrontement entre la Wehrmacht et l’Armée rouge soit considéré comme l’un des chocs décisifs du second conflit mondial, un certain nombre de fausses informations et de légendes circulent.

Pour y remédier, Roman Töppel a repris l’ensemble de la documentation et bousculé les problématiques classiques – en partant notamment de l’idée que les Mémoires des participants étaient faux, jusqu’à preuve du contraire – afin d’offrir un récit démystifié des combats de l’été 1943.

L’auteur explique par exemple que le père de la bataille ne fut pas celui que l’on croit, que Koursk fut un duel tout aussi bien aérien que terrestre ou qu’Hitler n’arrêta pas l’opération pour la raison longtemps avancée…

Pour la première fois, le lecteur a ainsi l’occasion de voir s’assembler la gigantesque bataille de la plaine de Prokhorovka en un puzzle logique, multidimensionnel et maîtrisable.

Docteur en histoire, Roman Töppel est né à Bautzen, en Allemagne. Auteur de diverses contributions sur la bataille de Koursk et d’une thèse sur les guerres de l’Empire (*Die Sachsen und Napoleon. Ein Stimmungsbild 1806-1813 ), il est également l’un des quatre éditeurs de l’édition critique de Mein Kampf établie par le prestigieux Institut für Zeitgeschichte de Munich (Institut d’histoire contemporaine).

Koursk 1943 – Roman Töppel – Perrin – 21€

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

Articles liés