Ille-et-Vilaine. L’industrie agroalimentaire pèse très lourd dans l’économie

A LA UNE

Comment se portent les industries de la filière agroalimentaire en Ille-et-Vilaine ? De mieux en mieux à en croire une récente étude réalisée par la CCI du département.

1er département de l’Hexagone

À l’origine de cette note d’optimisme, se trouve donc un rapport rédigé par l’Observatoire économique de la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) d’Ille-et-Vilaine. Le document révèle ainsi que le secteur de l’agroalimentaire représente 32% de l’emploi industriel du département.

De plus, tandis que l’on recense désormais près de 17 000 salariés travaillant dans l’agroalimentaire sur le territoire en question, il faut noter que ce nombre de travailleurs a augmenté de 14 % entre 2009 et 2017 (+2140 emplois). Une hausse qui confère à l’Ille-et-Vilaine la première place des départements français en termes d’emplois dans la filière.

Au sein même du département, des disparités sont à noter. Ainsi, dans le Pays de la Roche-aux-Fées, dans la zone Saint-Méen-Montauban mais aussi en Pays de Châteaugiron, l’agroalimentaire représente parfois jusqu’à 80 % de l’emploi industriel.

agroalimentaire
Source : CCI Ille-et-Vilaine

Situation de contraste

Cette bonne santé du secteur est d’autant plus remarquable que le nombre de travailleurs dans l’agroalimentaire a diminué de 0,7 % à l’échelle française sur la même période.

L’Ille-et-Vilaine doit notamment ces belles performances aux filières de la viande, de la boulangerie/pâtisserie et des plats élaborés. C’est d’ailleurs cette activité de la transformation de viande qui est la plus dynamique dans le département puisqu’elle embauche 39 % du personnel de l’agroalimentaire.

Autre motif de satisfaction, l’Ille-et-Vilaine se place là aussi au 1er rang des départements français pour les abattages de gros bovins et de veaux.

1,3 milliards d’euros d’exportations

Pour ce qui est des exportations, les indicateurs sont également encourageants. Le secteur agroalimentaire du département compte des sociétés d’envergure importante qui se développent fortement à l’international. Ce qui a alors permis de franchir les 1,3 milliards d’euros de chiffres d’affaires en termes d’exportations en 2016. Une progression de 11 % entre 2015 et 2016 qui permet de largement contrebalancer les 656 millions d’euros d’importations agroalimentaires réalisées en 2016 par l’Ille-et-Vilaine.

agroalimentaire

Les exportations sont principalement portées par les produits laitiers et ceux à base de viande. Mais la boulangerie/pâtisserie n’est pas en reste. En bref, voilà un contexte économique favorable  alors que se tient à Rennes ces jours-ci le salon des fournisseurs de l’agroalimentaire dans l’Ouest.

Crédit photo : Pixabay.com (CC0/orzalaga)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Découverte de la chapelle Saint-Jean-Baptiste à Saint-Vougay

Découverte de la chapelle Saint-Jean-Baptiste à Saint-Vougay https://www.youtube.com/watch?v=L96-90PDR_Y Sur le chemin des fontaines miraculeuses, à Plougar et Saint-Vougay https://www.youtube.com/watch?v=Gi_vCqQDqK8 Crédit photo : DR  Breizh-info.com,...

Crack à Paris : une gestion « emblématique » de la politique d’Anne Hidalgo ?

Près des Jardins d’Éole, dans les XVIIIe et XIXe arrondissements de Paris, la tension est à son comble. Exaspérés...

Articles liés