Mais au fait, c’est quoi la Saint Patrick ?

A LA UNE

En ce 17 mars, l’Irlande envahit le monde ! En effet, à travers plusieurs continents, les irlandais expatriés ont su faire connaitre le St Patrick’s day, la St Patrick, fête chrétienne et irlandaise que l’on célèbre le 17 mars.
En Irlande, la St Patrick est d’ailleurs un jour férié depuis 1903 (c’est le parlement du Royaume-Uni de l’époque qui avait décrété ce Bank Holiday Act).

Embed from Getty Images

Mais au fait, qui est ce Saint Patrick ?

Saint Patrick est le saint patron de l’Irlande. Ce missionnaire fut en effet le fondateur du christianisme sur l’île au Ve siècle et l’élément moteur de sa christianisation, qui est donc célébrée chaque année. L

De son vrai nom Maewyn Succat, Saint Patrick serait né en Écosse vers 385 puis enlevé à l’âge de 16 ans par des pirates et emmené en Ulster avant d’être vendu comme esclave à un druide irlandais qui le fit berger pendant six ans.

Il découvrit la religion chrétienne dont il devient vite un fervent pratiquant. Après avoir fait un rêve dans lequel il rencontra Dieu, il s’échappa et s’enfuit en Angleterre où il devint prêtre. Il compléta son éducation religieuse en France, notamment au monastère de Saint Honorat près de Cannes.
Le pape Célestin lui demanda en 432 de retourner en Irlande dans le but de convertir les irlandais, jusque là païens et proches des druides.

Et en 441, c’est à partir du Croagh Patrick (764 mètres), la montage désormais sainte de l’Irlande du côté de Westport, qu’il débuta son évangélisation et qu’il commença à être adulé par les Irlandais, qui l’admirèrent. Il aurait entamé sur cette montagne un jeune de 40 jours et de 40 nuits, pendant lequel il construisit la petite église que les plus courageux viennent encore découvrir aujourd’hui, parfois après avoir gravi pieds nus la montagne durant ce pèlerinage.

Saint Patrick parcouru ensuite le pays pour initier la construction de monastères, d’églises et d’écoles, et pour former d’autres croyants (notamment les rois irlandais).

On raconte aussi qu’il aurait chassé tous les serpents du pays, en les faisant tomber d’une falaise, une légende qui symbolise plutôt le triomphe du catholicisme sur les païens, puisqu’il n’y aurait jamais eu de serpents en Irlande

Il mourut le 17 mars 461 à DownPatrick, dans une Irlande désormais christianisée.

C’est à Saint Patrick que l’on doit le trèfle, symbole de l’Irlande et de facto le vert, couleur de cette plante. La légende raconte que pour convertir les irlandais, Saint Patrick l’utilisait dans l’explication de la Sainte Trinité (les feuilles du trèfle indiquant le père, le fils et le Saint-Esprit).

Embed from Getty Images

Quid de la tradition et de la fête de la St Patrick ?

La coutume à la Saint Patrick était de porter à sa boutonnière un trèfle et d’aller à la messe. Au XVIIe siècle, l’Église Catholique la reconnut comme fête religieuse et le pape Urbain VIII l’intégra au calendrier chrétien en 1631. Bien que la Saint Patrick se déroule pendant le Carême, il est accepté de rompre le jeûne pour la fête.

Aujourd’hui, une parade géante est organisée à Dublin, mais tout le pays célèbre cette fête, et pas que, puisque les Etats-Unis, le Canada ou encore l’Australie organisent des festivités particulièrement importantes en raison de l’importance de la diaspora irlandaise dans ces contrées. Contrairement à la croyance d’ailleurs, la fête de la St Patrick la plus importante n’est pas à Dublin, mais à New York (défilé de 150 000 personnes) et à Boston, aux Etats-Unis, même si désormais, les Irlandais de Boston ne représentent plus que 16% des habitants de la cité (contre plus de 50% en 1900), la population blanche de cette ville ayant été littéralement « remplacée » (96% de blancs en 1900 contre 52% aujourd’hui).

A Chicago, les eaux de la rivière sont colorées en vert pour l’occasion, tandis qu’à Dublin, la fête, orgiesque, dure 5 jours.

De part sa proximité, sa cousinade avec l’Irlande, la Bretagne fête bien entendu la St Patrick, tout comme l’Ecosse, l’Irlande ou le Pays de Galles. Mais cette fête tend à se développer un peu partout, même si bien souvent, les fêtards n’ont qu’en tête l’image de la Guinness et du Leprechaun, ce lutin irlandais à la barbe rousse vêtu de rouge ou de vert, déguisement préféré des petits et des grands le temps d’une journée.

Il n’en demeure pas moins que dans le fond, la Saint Patrick, fête symbole de l’Irlande, est intrinsèquement une célébration catholique qui fait d’une icône un homme qui a évangélisé toute une île qui jusqu’alors, n’avait pas été séduite par le catholicisme.

Embed from Getty Images

Crédit photo : Thad Zajdowicz et Getty images
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Cyclisme. Oscar Pelegri remporte la troisième étape du Tour de Bretagne entre Rosporden et Brandivy

Le coureur espagnol Oscar Pelegri Ferrandis, de la formation Electro Hiper Europa, a remporté le sprint final du peloton,...

OTAN- OCS –AUKUS : Un monde en recomposition mais surtout en cours de bascule

Dans le brouhaha de la querelle entre la France et l’Australie sur le marché des sous marins,  un événement...

Articles liés