3000 migrants Haïtiens expulsés par la République Dominicaine en une semaine

A LA UNE

Expulser des milliers d’immigrés clandestins en quelques jours, c’est possible, même lorsque l’on est pas une grande puissance mondiale. La Républicaine Dominicaine vient de le prouver en expulsant et en rapatriant 2793 immigrés clandestins venus d’Haïti, entre le 9 et le 16 mars 2018.

Cette décision a été prise par le ministre dominicain de la défense, le général Rubén Darío Paulino Sem, et ces mesures prises dans le cadre d’une opération sécuritaire de la frontière de cette nation souveraine, en proie à des troubles réguliers entre autochtones et migrants venus d’Haïti, pays frontalier.

Présent à cette conférence, le Directeur général de la Migration, le Lieutenant général Máximo William Muñoz a indiqué que 262,000 migrants haïtiens détiennent actuellement des cartes du plan national de régularisation en République Dominicaine. Mais à partir du 28 aout, le gouvernement décidera de prolonger ce plan ou bien de procéder à des renvois en Haïti.

Des ressortissantes et ressortissants haïtiens ont par ailleurs quitté Pedernales, ville frontalière avec Haïti, depuis le lundi 12 mars 2018, suite à des représailles violentes menées par des Dominicains en colère après l’assassinat d’un couple d’agriculteurs dominicains dans cette province.

En septembre 2013, une loi rétroactive, avait retiré la nationalité des enfants nés de parents haïtiens sur le sol dominicain entrainant déjà une série de rapatriement et d’expulsions.

De leur côté, les autorités haïtiennes avaient annoncé, le jeudi 15 mars 2018, la mise en place d’une commission interministérielle pour mieux accueillir les ressortissants haïtiens, victimes de ces attaques.

La République Domicaine, plus riche, a attiré pendant des années des migrants haïtiens, qui venaient y chercher du travail, Haïti étant un des pays les plus pauvres du monde. Les troubles engendrés par ces confrontations et ces tensions entre ressortissants étrangers (souvent clandestins) et locaux ont rapidement amené les autorités à prendre des mesures radicales pour protéger leur propre population.

La République dominicaine (plus communément appelée du nom de sa capitale, Saint-Domingue) est une nation de 10 millions d’habitants qui partagent avec Haïti la mythique île d’Hispaniola, découverte par Christophe Colomb.

Crédit photo : wikipedia commons (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

OTAN- OCS –AUKUS : Un monde en recomposition mais surtout en cours de bascule

Dans le brouhaha de la querelle entre la France et l’Australie sur le marché des sous marins,  un événement...

Danemark. Révélation au public d’un trésor avec des inscriptions runiques inconnues jusqu’ici

Après 1500 ans sous terre, l’un des trésors d’or les plus grands, les plus riches et les plus beaux...

Articles liés