Saint-Nazaire : rixe entre mineurs isolés étrangers, un blessé par arme blanche

A LA UNE

Irlande du Nord. Il y a 48 ans, pas de Black Friday mais un Bloody Friday à Belfast

En ces temps de consumérisme quasi religieux, les enseignes commerciales (et même les gouvernements) incitant les consommateurs à se...

Florian Philippot : « Notre pays est incontestablement dans les mains de personnes qui veulent retirer aux Français un maximum de libertés » [Interview]

Parmi les politiques qui sont montés au créneau ces derniers mois contre la tyrannie sanitaire mise en place en...

Hold-up. Pierre Barnerias, l’auteur du documentaire, s’explique

Après le succès de Hold-Up, un documentaire sur le Covid, dont la version de travail a été diffusée en...

Discours de De Gaulle à Quimper en 1969 : coulisses d’un ratage historique

Le 2 février 1969, Charles De Gaulle prononce à Quimper le dernier discours de sa carrière. Pour la première...

Immigration et invasion de l’Europe. Pour Jean-Yves Le Gallou, « Tous les pays européens ont été victimes d’un coup d’Etat, des médias et des...

Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, enchaine les livres majeurs, avec la sortie de « L'invasion de...

Place de l’Amérique Latine à Saint-Nazaire, une bagarre a éclaté le 2 juin vers 17h30 entre deux groupes de jeunes clandestins. Très rapidement, des couteaux ont été sortis tandis que les deux groupes échangeaient des insultes. Un homme a été blessé par une arme blanche à la cuisse et deux autres interpellés.

Le blessé est un marocain qui se dit âgé de 17 ans. Un autre protagoniste s’est présenté au commissariat vers 20h30, avec des blessures à la hanche qui ne sont pas dues à une arme blanche. Les deux hommes interpellés – l’agent de sécurité d’une supérette et un homme ivre qui l’invectivait – ont été libérés dans la soirée. Ils n’étaient pas impliqués dans les violences. L’auteur du coup de couteau a, lui, été identifié. Il a été finalement interpellé dimanche à 17 h place des Droits de l’Homme.

Une bagarre avait déjà éclaté entre les protagonistes la veille. Elle pourrait être liée au trafic de produits stupéfiants que nombre d’entre eux proposent à cet endroit, sur le modèle – en moins grand – de la place du Commerce à Nantes. Des dealers ont pourtant déjà été interpellés à cet endroit en septembre dernier avec du shit et de la cocaïne. Ils ont été jugés en janvier dernier – deux d’entre eux étaient clandestins. Malgré des patrouilles régulières de la police et l’installation de caméras sur la place de l’Amérique Latine – sont-elles vraiment orientées dans le bon sens ? – celle-ci reste une zone de non-droit.

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

75 ans et relogée car un squatteur vit chez elle

En 2018, Martine Garofalo décide de partir vivre en Guyane. Elle installe alors deux locataires dans sa maison de...

Bretagne. Élections régionales : un second tour de piste pour Marc Le Fur (LR)

La partie n’est pas facile pour la droite en Bretagne. Pourtant Marc Le Fur (LR) se verrait bien diriger...