Avec Angelo Kelly, la musique celtique fait un tabac en Allemagne

Angelo Kelly

Sorti fin mai, Irish Heart, le dernier album d’Angelo Kelly & Family, est devenu en quelques jours le numéro un des ventes de CD en Allemagne ! Angelo Kelly a de qui tenir : ses frères et sœurs ont hanté la scène musicale européenne dans le dernier quart du 20e siècle.

Descendant d’un Sean O’Kelley, Irlandais des environs de Cork émigré aux États-Unis en 1839, Daniel Kelly (1930-2002) avait quitté l’Amérique pour s’installer en Espagne en 1955. Élevés de manière plutôt bohême, les aînés de ses douze enfants constituèrent en 1974 un groupe musical appelé les Kelly Kids qui sillonna l’Espagne, l’Irlande, la France et l’Allemagne, où la famille acquit une grande célébrité, au point de s’y installer et de représenter le pays au concours de l’Eurovision en 2002. La famille aurait vendu une vingtaine de millions de disques.

Angelo, le benjamin, né en 1981, a commencé à chanter avec ses frères et sœurs dès l’âge de 4 ans, composant à 7 ans sa première chanson, le Pee Pee Song (chanson du pipi) ! Chanteur en solo à partir de 2006, il a relancé la formule familiale en 2011 en créant son propre groupe de musique irlandaise, Angelo Kelly & Family, avec sa femme Kira et ses cinq enfants, Gabriel, Helen, Emma, Joseph et William, qui chantent et jouent de divers instruments. Le groupe connaît un franc succès en Allemagne, où il organise chaque année une grande tournée de Noël, se déplaçant de salle en salle dans un bus à étage aménagé en logement.

Irish Heart réaffirme dès son titre la fidélité du groupe familial à ses origines irlandaises. Il comprend des titres comme Oró Sé Do Bheatha ‘Bhaile, Danny Boy ou Fields of Athenry. Outre les membres de sa famille, Angelo Kelly a fait appel pour cet album à des musiciens celtiques de premier plan, Adam Rhodes au bouzouki irlandais, Calum Stewart aux uileann pipes et Tomas Callister au fiddle.

La famille Kelly commencera dans quelques jours une tournée de lancement de son album dans de grandes salles de spectacle allemandes. Une quarantaine de dates sont prévues d’ici la fin de l’année. Les places sont déjà vendues en totalité pour certaines d’entre elles.

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS