Afin d’informer le public sur le phénomène des marées vertes et sur les politiques publiques mises en oeuvre dans les huit baies bretonnes les plus touchées, la Préfecture de région et le Conseil régional de Bretagne lancent un site internet : www.algues-vertes.com.

La Région Bretagne explique la démarche 

Baignée par l’océan Atlantique et la Manche, dans une zone de courants importants dispersant les flux de nitrates, la Bretagne ne subit ce phénomène de “marées vertes” que dans les baies peu profondes et à faible renouvellement d’eau de mer. Huit baies font aujourd’hui l’objet d’un plan de lutte spécifique. C’est de ce phénomène ainsi que des actions menées pour le limiter dont le site « Algues Vertes Infos » veut rendre compte.

Ce tout nouveau site a pour vocation de rendre accessibles les informations expliquant le phénomène de prolifération des algues vertes. La synthèse de l’inventaire des échouages, réalisé par le CEVA (Centre d’Étude et de Valorisation des Algues, situé à Pleubian) sera ainsi mise en ligne régulièrement et en toute transparence. Le site présentera également le plan de lutte contre la prolifération des algues vertes (PLAV), ainsi que les projets menés par les acteurs des huit baies et leurs résultats. Il donnera accès aux données de suivi de la qualité de l’eau dans les cours d’eau des baies et apportera des informations relatives aux risques liés à l’échouage des algues vertes sur plage, ainsi qu’aux actions de ramassage prises en charge par les communes du littoral. Son contenu sera peu à peu enrichi par des articles scientifiques (compréhension du phénomène, analyse des moyens d’actions et des interactions avec les temps de réponse des milieux…) ou par des exemples d’actions concrètes mises en place par les acteurs des territoires, agriculteurs et collectivités engagés dans le plan.

Le plan de lutte contre les algues vertes

Dans le cadre du plan de lutte contre les algues vertes 2017-2021, la Région s’est fixé pour objectif de maintenir une agriculture rémunératrice, de diminuer les fuites d’azote à l’origine de la prolifération des algues vertes et de proposer des outils techniques et financiers innovants pour accompagner ces changements. La prévention reste au cœur de ce second plan. En décembre dernier, la Région a ainsi validé les huit chartes de territoire (qui concernent les huit baies très touchées par ce phénomène) construites en 2017 avec les acteurs locaux, dont elle est l’un des principaux financeurs.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine