Le meilleur régime alimentaire compte entre autres un apport de glucides : voici les résultats d’une étude qui explique comment le fait d’éliminer le pain et les pâtes peut raccourcir la vie de presque 6 ans et demi !

Quel est donc le meilleur régime à suivre ? On parle souvent d’une alimentation optimale – comme le régime méditerranéen – mais maintenant, les experts s’accordent à dire qu’il y a une tendance à éviter absolument : celle du régime pauvre en glucides.

Les glucides comme ceux du pain et des pâtes ont été récemment réhabilités au cours d’une conférence de la Société Européenne de Cardiologie. Comme le rapporte le Times sud-africain, selon Maciej Banach, professeur à l’Université Médicale de Lodz en Pologne, les personnes qui suivent un régime pauvre en glucides risquent en grande majorité de développer des maladies coronaires, des cancers ou encore de faire des AVC. Cependant, les régimes pauvres en glucides peuvent être utiles dans la lutte contre l’obésité et les maladies cardiovasculaires comme l’hypertension ou le diabète de type 2, mais ils ne doivent pas être mis en pratique durant toute la vie, ni même à long terme.

Le professeur Banach a de fait conduit une étude examinant les liens entre le régime pauvre en glucides et les morts par maladies coronaires, cérébro-vasculaires, comme l’AVC, et le cancer. L’étude a été réalisée sur presque vingt-cinq mille personnes entre 1999 et 2010.

Ceux qui menaient un régime pauvre en glucides présentaient un risque de décès plus élevé de près de 32% et une durée de vie moyenne inférieure d’environ 6 et demie, au regard de ceux qui avait un apport plus important de glucides. Dans ce régime pauvre en glucides, les risques de maladies coronaires augmentent de 51%, les risques de maladies cérébro-vasculaires de 50% et les risques de cancer de 35%.

En d’autres termes, les régimes pauvres en glucides ne sont pas sûrs et ne devraient pas être recommandés. Sauf sur de courtes périodes, afin de perdre du poids, pour abaisser la pression sanguine, et avoir un meilleur contrôle sur sa glycémie.

Ainsi, sans en abuser, se faire une recette de pâtes italiennes régulièrement est bon pour la santé… mais aussi pour le moral !

Traduction : Hélène Lechat

Source : Il Giornale (6 septembre 2018)

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine