Santé. Privilégier les graisses pour maigrir : qu’est-ce que le régime cétogène ?

cétogène

Un régime visant à privilégier l’apport en graisses dans l’optique de perdre du poids rapidement a de quoi surprendre ! La diète cétogène, faisant la part belle aux lipides, a toutefois de plus en plus d’adeptes. Non sans raison.

Qu’est-ce que le régime cétogène ?

Si certains ont opté au printemps pour une cure de détox ou une sèche avant l’été, d’autres en sont réduits à vouloir perdre rapidement du poids. Et, dans le domaine, les promesses de miracle par le recours à différentes méthodes ne manquent pas. Encore faut-il savoir éviter les escroqueries car, non, il n’y a pas de formule magique concernant la perte de poids.

Toutefois, rien n’empêche d’explorer différentes pistes en fonction de ses attentes et de ses possibilités. Le régime cétogène fait parti de ces alternatives.

Ce régime, également appelé diète « keto » et trouvant son origine dans le milieu hospitalier américain afin de soigner le diabète, se différencie des autres régimes en se basant sur une alimentation très pauvre en glucides, modérée en protéines et riche en lipides. Ainsi, l’objectif est de diminuer les réserves en glycogène jusqu’à l’épuisement.

C’est cette réduction de la consommation de glucides au profit des lipides qui permet de produire des corps cétoniques par le foie. Ces corps constituant un carburant complémentaire pour le corps. En clair, en diminuant les taux sanguins de sucre et d’insuline, hormone du stockage, le régime cétogène permet de produire de l’énergie en utilisant les graisses accumulées par le corps.

Comment mettre en place une telle diète ?

En pratique, pour pratiquer un régime cétogène, il faudra privilégier les lipides sous forme de bonnes graisses car ils deviendront le principal carburant d’organisme. Afin de rester en état de cétose, il sera nécessaire d’en consommer en quantité suffisante et de façon régulière, mais sans excès afin de contraindre l’organisme à déstocker. Pour cela, les meilleures sources de lipides seront les huiles de colza, de coco et d’olive, les noix ou les poissons riches en oméga 3. Mais aussi les produits laitiers gras tels la crème fraîche, le beurre, les fromages à pâte dure ou encore les yaourts à la grecque.

Régime cétogène

Dans le même temps, il ne faudra guère consommer plus de 20 à 30 grammes de glucides par jour. Pour parvenir une telle réduction, pas de secret : on éliminera de son alimentation le sucre, les céréales, les pommes de terre, le blé et ses dérivés (pâtes, semoule…), les légumineuses et les farines.

Par ailleurs, comme évoqué précédemment et contrairement à de nombreux régimes, l’apport en protéines ne devra pas être trop réduit. Dans cette optique, la personne se lançant dans un régime cétogène devra consommer suffisamment de viande, de poisson, d’œufs ou encore de tofu. Ces aliments ont en effet l’avantage d’être riches en protéines sans contenir de glucides.

Régime cétogène : attention au choix des fruits et légumes

Et les fruits et légumes dans tout ça, dont la consommation est habituellement vantée lorsqu’il s’agit de perdre du poids ? Il faudra se montrer rigoureux dans leur sélection ! En effet, s’il est recommandé de manger des légumes à chaque repas, ceux-ci contiennent cependant des glucides. Aussi, au regard du principe de base du régime cétogène, il faudra alors opter pour ceux qui en sont les moins dotés et ajuster les quantités selon leur teneur en glucides. Par exemple le concombre, le chou, la salade ou encore les épinards.

Pour ce qui est des fruits, dont un grand nombre sont riches en sucre, on optera pour les moins sucrés d’entre eux, à savoir les fruits rouges. Quant à la quantité à consommer, il ne faudra pas excéder une petite portion quotidienne. Le citron et la papaye feront aussi l’affaire.

Berries on chair

Parmi les fruits à bannir car les plus riches en glucides, citons la banane, les raisins, la mangue, l’ananas, la poire, la pomme, la figue ou encore le litchi avec plus de 10 grammes de glucides pour 100 grammes de chaque fruit.

Enfin, toujours dans l’optique de limiter au maximum l’apport en sucre dans l’alimentation, il est conseillé d’éviter le recours aux produits industriels qui contiennent très souvent des sucres sous différentes formes. Autrement dit, rien ne vaudra une cuisine maison pour contrôler au mieux ces apports.

Dernier point, celles et ceux suivant un régime cétogène devront veiller à boire suffisamment d’eau au quotidien (1,5 litre au minimum) afin de compenser les pertes en eau causée par l’entreposage des molécules d’eau avec les particules de glycogène (réserves en sucre du corps).

Crédit photo : Flickr (CC BY 2.0/Marco Verch Professional Photographer) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !