Comment organiser un vide-grenier sous la pluie ?

A LA UNE

Cet été, nous avons consacré un dossier aux diverses facettes d’un vide-grenier : comment bien l’organiser, comment bien y vendre, comment y faire de bonnes affaires. Certains nous demandent, comment organiser – et tenir – un vide-grenier sous la pluie. La pluie, vieille ennemie des organisateurs et des vendeurs, qui trempe livres et habits, fait fuir les chineurs en quelques minutes. Si elle survient à 17 heures, passe encore. Mais en plein midi, elle peut écourter un vide-grenier surtout si elle vient à durer. Ce 23 septembre, le vide-grenier de l’ASLA à Pirmil donne des pistes.

Basée au sud de la Loire et rayonnant sur Nantes-sud (Saint-Jacques, Clos Toreau, Sèvre, Bourdonnières, Lion d’or), Rezé et Saint-Sébastien, l’ASLA (Association Sud Loire Animation) a été créée voilà cinquante ans sus le nom de l’AHNSL. Tous les automnes, elle organise son vide-grenier annuel sous la halle de Pirmil – il tient aussi lieu de fête du Vin nouveau (1€ le verre), qui cette année venait de Saint-Philbert de Grandlieu.

Ce dimanche 23 septembre, la pluie s’est invité à fortes bourrasques dans les autres vide-greniers de l’agglomération, obligeant celui de la place Viarme, organisé par l’association Maison Slave, à plier bagage. « Cette année, nous avons à peine récupéré notre investissement, il a fait trop mauvais », a confié l’organisatrice. Et pourtant, « il y avait 130 inscrits, dont la moitié ne sont pas venus vu le temps », relevait un exposant qui remballait à peine midi passé.

Celui de l’ASLA a tenu jusqu’à 18 heures, même s’il y avait une affluence moindre de moitié à l’habitude et que certains exposants ne sont pas venus. Comment cela se fait ?

  • L’ASLA a trouvé un endroit partiellement abrité : la halle de Pirmil. Ceux qui organisent des vide-greniers dans leur gymnase (la Laëtitia près de Sainte-Thérèse) ou leur école sont avantagés sur ce point.
  • L’ASLA avait prévu des animations : chorale Alpachoeur de Saint-Joseph de Porterie, oiseaux fantastiques (compagnie Cosmos), fanfare (de l’école d’architecture), musiciens (Homotonneaux) qui ont tenu chaud au chœur des exposants et ont attiré du monde
  • L’ASLA avait mis en place une grosse buvette – sandwichs, grillades, vin nouveau évidemment, softs… et même une boulangerie de Saint-Nazaire venue brader ses invendus. Pourquoi pas plus près ? « On n’en trouve pas du coin…»
  • En fin de vide-grenier (après 17 heures), les sandwichs étaient vendus moitié prix (1.50 au lieu de 3€) pour éviter les invendus

Pour un vendeur, vendre sous la pluie nécessite quelques aménagements. Premièrement, prévoir un parasol de marché ou un petit barnum. Ensuite, éviter de disposer des objets à même le sol ou dans des cartons, mettre une bâche sur les livres et les portants de vêtement. Enfin, privilégier un vide-grenier sous abri ou s’attendre à une affluence nettement moindre pour un vide-grenier de plein air que d’habitude – ou ce qui a été annoncé par l’organisateur. Pour un chineur – prévoyez le ciré et sachez que la pluie est un bon allié pour marchander, tout en restant raisonnable.

Louis Moulin

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

Articles liés