Pays de Galles. Le Plaid Cymru appelle à l’alliance avec le SNP (Écosse) pour briser le Royaume-Uni

galles

Le SNP (Scottish national Party, Écosse) devrait travailler en parallèle avec les militants de l’indépendance gallois pour briser le Royaume-Uni, a déclaré samedi le nouveau dirigeant de Plaid Cymru Adam Price.

Embed from Getty Images

M. Price a recruté l’ancien leader du SNP à la chambre des communes, Angus Robertson, pour l’aider à élaborer les stratégies électorales de son parti. Le leader de Plaid Cymru, a succédé à Leanne Wood la semaine dernière.

Il a déclaré que M. Robertson examinerait les structures et les stratégies de campagne de son parti. « Ça va nous être d’une valeur inestimable. Ce que nous attendons, c’est ce grand moment décisif que le SNP a été en mesure de réaliser en 2007″, a déclaré M. Price, faisant référence à l’arrivée du SNP au gouvernement en Écosse.

M. Price a dit qu’il espérait imiter les réalisations du SNP. S’il arrivait au pouvoir en 2021, Plaid Cymru et le SNP seraient en mesure de profiter de l’« opportunité » d’indépendance offerte par Brexit, a-t-il déclaré.

Il a dit : « Nous espérons être en mesure, dans un peu plus de deux ans et demi, de diriger le premier gouvernement de notre histoire. Dans une telle situation, nos deux pays celtes et partis frères seraient en position de puissance, capables de défendre nos pays. En fin de compte, la seule solution durable en Écosse et au Pays de Galles est l’indépendance, et nous pouvons gagner ce combat ensemble ».

Il a affirmé que le soutien à l’indépendance augmentait au Pays de Galles. « Il y a de plus en plus de gens qui ne se définiraient jamais comme des nationalistes, qui n’ont pas été des partisans traditionnels de notre parti, mais qui sont ouverts à cette question. Cela reflète la même évolution que pour l’opinion publique écossaise par le passé. Nous pourrions nous retrouver très bientôt dans une situation où le Royaume-Uni cesserait d’exister à cause d’une série d’événements qui seraient déclenchés par cette incroyable approche idéologique de Brexit, qui s’acharne à semer toutes sortes de destructions économiques.»

Pour Adam Price s’il venait à y avoir une frontière irlandaise « dure » (peu probable toutefois) et que le Royaume-Uni quittait le marché unique et l’union douanière de l’UE, « l’appétit pour l’indépendance écossaise et l’unité irlandaise » serait « insatiable ».

Le Plaid Cymru est toutefois loin d’obtenir les mêmes résultats électoraux que le SNP en Écosse. Au Pays de Galles, lors des dernières élections en 2017, les travaillistes et les conservateurs l’on devancé, tandis qu’en 2016, le Plaid Cymru arrivant en seconde position.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !