Nantes : un bus de la TAN caillassé en pleine journée au Chêne des Anglais

A LA UNE

Bretagne. 6 à 11% de prénoms musulmans selon les départements attribués en 2019

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (1/2)

Le 19 septembre dernier, à Paris, s’est tenu le colloque annuel de l’Institut Iliade sur le thème « La...

Charles de Meyer (SOS Chrétiens d’Orient) : « Les pigistes de Mediapart nous désignent comme des cibles aux islamistes »

Nous nous étions faits écho de l'article entièrement à charge du journal Mediapart, commande visant l'ONG SOS Chrétiens d'Orient,...

Le RN en tête aux Régionales en Bretagne. Un sondage LREM pour faire peur ?

 La République en Marche (LREM) a fait réaliser - et volontairement fuiter semble-t-il - un sondage sur les intentions...

« L’immigration est une chance pour la France » : 40 ans déjà

« L’immigration est une chance pour la France » : le plus souvent, de nos jours, cette formule est utilisée par antiphrase,...

Ce mercredi 7 novembre en pleine journée – au milieu de l’après-midi – un bus du Chronobus C2 a été caillassé près de la rue de la Coulée, et une vitre brisée. Cette fois, aucun passager n’a été blessé contrairement au caillassage du début du mois d’octobre, où une patrouille de police avait aussi été prise à partie.

Rue de la Coulée, c’est un très gros point de deal… mais aussi pile sous les fenêtres de l’apparatchik PS Pascal Bolo, président de la SEMITAN et premier adjoint de la ville de Nantes. « Les caillassages ça va ça vient, mais c’est lourd, et ça dit bien qui tient la ville, vu que c’est le bordel et le supermarché de la drogue depuis des années là-bas, et tout continue à aller à Bolo », s’exclame un chauffeur de bus habitué de la ligne.

Des « incivilités » ont aussi eu lieu le matin du 5 novembre bd René Cassin (Bout des Landes), dans le même secteur, occasionnant une coupure de la ligne 2 après le Cardo. Par ailleurs les dégradations des abribus, il est vrai souvent plantés de guingois, pas finis ou moins confortables que les anciens, se multiplient. Ce 8 novembre, un abribus a été cassé en pleine journée sur la place Mellinet, vers 15 heures.

LM

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Les derniers articles

Un délinquant multicarte arrêté pour 12 vols, détention d’armes et stupéfiants à Nantes

Un délinquant récidiviste a été arrêté récemment pour 12 vols commis à l’est de Nantes entre le 25 août...

Chevaux mutilés et tués : ils organisent la résistance

Depuis 2018, des attaques barbares de chevaux ont lieu dans toute la France : yeux arrachés, découpe de l'oreille...

“Eloge de la Force”, Laurent Obertone au micro d’André Bercoff

Eloge de la Force. Le nouveau livre de Laurent Obertone vient de sortir (il nous en avait parlé ici). Il était l'invité d'André Bercoff. Crédit...

Frédéric Rouvillois : La pensée dangereuse et glaçante de Macron

Le professeur de droit public, Frédéric Rouvillois, publie un ouvrage essentiel pour comprendre la pensée profonde d'Emmanuel Macron et de ses soutiens :"liquidation". Macron...

Rennes. Alerte renforcée : quelles nouvelles contraintes sanitaires ?

La situation se complique à Rennes concernant les mesures liées au Covid-19. La ville vient de passer en zone d'alerte renforcée. Avec des implications...

Gilles-William Goldnadel : « Je vis l’immigration comme un drame, comme une invasion. »

Gilles-William Goldnadel : « Je vis l'immigration comme un drame, comme une invasion. » https://www.youtube.com/watch?v=_REVVTRcmEw Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -