Lassés de ne pas être écoutés, ni entendus par le gouvernement et le président Macron, les Gilets jaunes ont lancé un appel national à bloquer les ports, les raffineries et les dépôts pétroliers. Dans certaines régions, les agents portuaires, des sections syndicales, des employés des travaux publics ou encore des pêcheurs ont rejoint le mouvement. La Bretagne est en pointe dans la convergence des luttes… et la pénurie. Objectif affiché : bloquer l’économie et forcer le gouvernement à écouter les Gilets jaunes… toujours soutenus par plus de trois quarts des français.

A Lorient et Brest, les dépôts pétroliers sont bloqués depuis plus de cinq jours par les Gilets jaunes rejoints par les employés des Travaux Publics – ceux-ci n’ont qu’une seule revendication, mais s’y tiennent : continuer de pouvoir rouler au gazole non routier (GNR). Seuls les camions des services de secours peuvent s’approvisionner. A Lorient, la préfecture a essayé de faire appel aux dépanneurs pour bouger les engins de travaux routiers, mais ceux-ci ont refusé. Deux patrons d’entreprises de travaux publics de Caudan et Melrand, près de Lorient, ont été visés par une plainte pour le blocage du dépôt de carburants de Lorient.

D’autres dépôts de carburants ou raffineries ont un trafic ralenti ou sont bloqués : notamment à Lavéra et La Mède (13), Lespinasse (31), Vern près de Rennes (35), Feyzin (69) ou encore Donges (44). Du coup, la pénurie s’étend, de Marseille à la Normandie, de la conurbation Lyon-Grenoble à l’Ile de France.

En Bretagne, les stations services du sud de Nantes sont à sec – comme à Savenay aussi ou plus près de la côte. A Pordic (22), la station de l’Intermarché est réservée aux véhicules de secours. Dans le Finistère, où la pénurie est particulièrement forte dans les agglomérations de Brest et de Quimper, le plein est limité à 30€ pour les voitures et 200 € pour les camions, la vente en bidons interdite. Quatre stations ont été réquisitionnées pour approvisionner les véhicules de secours : Total carrefour Europe / le Gorgeu à Brest, garage Renault route de Morlaix à Pleyber-Christ, Total Prat al Lan à Plouigneau, Total avenue de la Libération à Quimper.

Dans le Centre Bretagne et les Côtes d’Armor, les stations services sont limitées également niveau plein.

Louis Moulin

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine