Nantes. Nouvelle échauffourée hier matin devant le lycée Michelet

A LA UNE

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Une cinquantaine de casseurs  – auxquels se sont joints cinq à six anarchistes bien connus des services de police – se sont livrés ce matin à une violente échauffourée devant le lycée Michelet (quartier Saint-Félix), entraînant l’arrêt de la circulation du tramway ligne 2 vers 8h30. Une voiture a été mise sur le côté – la veille une autre, qui appartenait à une étudiante, a été mise sur le toit. Les policiers, en sous-effectif, ont dû répliquer en lançant de nombreuses grenades lacrymogènes.

Cette fois, les casseurs étaient plus organisés : « ils avaient à leur tête un homme de petite taille qui agissait avec comme un berger avec son troupeau », nous explique un témoin. « Il les faisait avancer, puis reculer doucement quand les grenades lacrymos étaient lancées, puis avancer à nouveau ». A quelques pas de la manifestation, un homme de type africain, visiblement éméché, s’en prenait aux voitures – il les faisait arrêter au milieu de la voie et donnait des coups de pieds dans les rétroviseurs. Des élèves de l’établissement voisin du Locquidy, qui se rendaient paisiblement en cours, ont été incommodés par les gaz lacrymogènes.

A Saint-Nazaire cet après-midi, une quarantaine d’individus – se prétendant Gilets jaunes – se sont rassemblés devant la mairie à 16 heures puis sont allés peindre de jaune les vitres de deux banques ainsi que les distributeurs. Un cas typique de récupération du mouvement par l’extrême gauche.

Louis Moulin

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections : Après la gifle, la fessée de Macron – Le Journal du lundi 21 juin 2021

Au programme ce soir, un journal majoritairement consacré aux élections régionales. Avec une abstention record, environ deux Français sur trois...

Carantec (29). Un homme poignardé à mort par trois individus

Un homme est mort ce lundi à Carantec. Agé de tout juste 18 ans, ce dernier aurait été poignardé...

Articles liés

Mouvement contre le BTS et le bac : lycées bloqués à Nantes, police attaquée à Saint-Nazaire

Depuis le début de la semaine, des syndicats lycéens d’extrême-gauche mènent une agitation aussi numériquement faible que violente. A Saint-Nazaire, la police a été...

Laïcité, Paty, Charlie, symboles religieux : Un sondage montre la fracture croissante entre musulmans et non musulmans dans les lycées en France

La LICRA, ligue de vertu qui ne cesse d’attaquer devant les tribunaux des polémistes, écrivains, politiques qui ont le malheur d’exprimer des pensées dissidentes,...

Confinement. Bac, orientation, rentrée : des lycéens inquiets pour leur avenir

Les lycéens de France sont inquiets pour leur orientation et plus généralement pour leur avenir suite au confinement. Le coup de grâce pour un...

Nantes : des militants d’extrême gauche vandalisent une voiture et un arrêt de bus lors d’un rassemblement [Vidéo]

La police antiémeute a tiré des gaz lacrymogènes sur des casseurs d'extrême gauche, en marge d'un rassemblement des Gilets jaunes dans la ville de...