Mouvement contre le BTS et le bac : lycées bloqués à Nantes, police attaquée à Saint-Nazaire

A LA UNE

Depuis le début de la semaine, des syndicats lycéens d’extrême-gauche mènent une agitation aussi numériquement faible que violente. A Saint-Nazaire, la police a été attaquée le 5 mai, tandis que des tirs de mortiers ont été faits sur un lycée de l’Oise ce 6 mai.

A Nantes, le lycée Guist’hau a été bloqué ce jeudi, et les lycées Guist’hau, Mandela (ile de Nantes) et Camus (Bellevue) ce vendredi matin par des lycéens qui réclament le contrôle continu au bac – et en réalité, qu’on le leur donne. Ce qui ne sera pas le cas car le ministère de l’Education a maintenu les oraux du bac cette année et le Conseil d’Etat a rejeté une requête de 300 étudiants qui tendait à l’annulation des examens en présentiel du BTS, au motif que l’année scolaire a été chahutée par les confinements.

Le 5 mai, des lycéens s’en sont pris à une voiture de police sur laquelle ils ont lancé des projectiles, un policier a été blessé à la tête. Le suspect présumé, déjà connu des forces de l’ordre, est âgé de 24 ans et a été arrêté ce jeudi. Il est aussi soupçonné d’avoir lancé un cocktail Molotov qui a fait long feu.

Dans l’Oise, le 6 mai vers 12h54, un lycée de Montataire, une banlieue « sensible » de Creil, a été visé par des tirs de mortiers d’artifice. Il n’y a pas eu de blessé.

Sur les réseaux sociaux, l’activisme des militants anti-examens – quelques milliers sur Telegram, un peu plus sur WhatsApp, semble cantonné aux syndicats lycéens d’extrême-gauche (MNL, UNL), ultra-minoritaires. Certains des plus actifs sur les réseaux ne sont même pas français – l’on voit des numéros de téléphone du Sénégal ou de la Côte d’Ivoire.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

À Nantes, Jonathan s’est retrouvé à la rue à 21 ans

Placé à l'âge de 3 ans, Jonathan a enchaîné les foyers et les familles d'accueil. À ses 21 ans...

Tyrannie sanitaire et loi vigilance sanitaire. Les votes des parlementaires du Morbihan.

Déposé le 13 octobre 2021, le projet de loi portant diverses dispositions de vigilance sanitaire, qui vise à proroger...

Articles liés