Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rennes. Loi immigration : une fois de plus, les gauchistes ont tout cassé… [Vidéo]

Une fois de plus, Rennes a renoué avec sa vieille tradition consistant à voir l’extrême gauche locale s’adonner à une « manifestation sauvage » dans le centre-ville. Au détriment des commerçants, des habitants… et des contribuables.

Cette déambulation de groupes violents dans les rues rennaises est monnaie courante depuis de nombreuses années. À tel point qu’il devient difficile de recenser l’ensemble de ces « manifs sauvages », le dernier épisode en date remontant à la contestation du printemps 2023 face à la réforme des retraites.

À l’époque, nous relevions déjà que les groupes « antifas » composés de quelques centaines de radicaux s’étaient attaqué à des commerces, à des voitures ou encore à des hôtels sans jamais être réellement inquiétés par les forces de l’ordre.

Suite à ce rappel, il apparaissait donc comme évident que de nouvelles violences auraient lieu à Rennes suite à l’adoption du projet de loi immigration, bien que cette dernière ait été largement censurée par le Conseil constitutionnel le 25 janvier.

Mais la suppression de nombreuses mesures de fermeté vis-à-vis d’une immigration désormais majoritairement critiquée par les Français n’a pas suffi à calmer l’extrême gauche rennaise.

À Rennes, les « antifas » de nouveau à l’œuvre

C’est ainsi que ce même jeudi 25 janvier au soir, la mouvance autoproclamée « antifasciste » de Rennes avait appelé à un rassemblement dans le centre-ville à partir de 20 h. Appel auquel ont répondu environ 500 individus, le cortège s’élançant de la place Sainte-Anne, lieu faisant partie du « panthéon antifa » breton…

Comme à l’accoutumée, les quelques centaines de nervis d’extrême gauche étaient en grande majorité vêtus de noir et le visage dissimulé, voire encagoulés. Avec en tête de cortège une banderole « Loi raciste, riposte antifasciste ».

Aussi, faut-il vraiment s’étonner lorsqu’à peine quelques temps plus tard, la manifestation non déclarée a occasionné sur son passage la casse de plusieurs vitrines du centre-ville rennais. Et ce, malgré la présence des forces de l’ordre !

L’extrême gauche s’en prend à la voiture d’un handicapé

Rue Châteaurenault, ces partisans du laxisme en matière d’immigration ont même commencé à ériger des barricades. Place du Parlement de Bretagne, ce sont cette fois plusieurs conteneurs à ordures qui ont été brûlés tandis qu’un magasin de vêtements situé rue d’Antrain a vu ses vitrines cassées avant que les « antifascistes » ne se livrent à un pillage en règle de la boutique.
À l’instar des épisodes de violence précédents, le maire socialiste de Rennes Nathalie Appéré y est allé de sa complainte sur le réseau social X, faisant part de sa « tristesse » et de son « incompréhension ». L’édile avait tenu des propos similaires suite aux « manifestations sauvages » passées, sans toutefois que ces paroles ne soient suivies d’actes.
Si ce n’est la récente mise en place d’une « Brigade anti-incivilités » dont on perçoit assez mal l’utilité face à pareilles scènes d’émeutes…

Par ailleurs, les individus violents d’extrême-gauche ont également renversé des voitures jeudi soir et ont même saccagé plusieurs distributeurs de billets. Sans compter le grand nombre de tags peints ici et là sur les murs de Rennes. À noter que l’un des véhicules retournés et délabrés appartenait à une personne handicapée.

 

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “Rennes. Loi immigration : une fois de plus, les gauchistes ont tout cassé… [Vidéo]”

  1. CHRISTINE MULLER dit :

    C’est une honte, en plus il n’y a plus rien dans la loi, elle a été dépourvue de son contenu. ils n’ont rien a faire d’autre que de casser le bien de ceux qui travaillent. Rennes en quelques années est devenue une ville ou l’insécurité est majeure. quelle désolation!!!!

  2. Prétet Yvette dit :

    Les gauchistes se comportent comme leurs ”copains” musulmans: ils sont violents, voleurs et casseurs; ils saccagent les magasins avec des cagoules et des bâtons et… ils osent traiter les Français qui ”votent à droite” de fachos! Ils veulent davantage de musulmans, chez nous, car les musulmans ont ”le droit de vote” en France et ils votent ”à gauche”!..

  3. gilles-albert dit :

    Le maire de Rennes a de la peine a nommer les casseurs “des extrémistes cagoulés” de GAUCHE était trop dur a dire , quand le réel vous frappe en pleine figure !!!

  4. kaélig dit :

    Le Préfet a carrément qualifié ces p’tits C… de “terroristes”;
    La Mairdesse Nathalie se contente de pleurnicher, comme d’hab.

  5. patphil dit :

    la maire est triste!
    que les électeurs s’en souviennent dans l’isoloir (en juin prochain) aux prochaines municipales

  6. ordo dit :

    Les habitants ont pourtant voté pour elle !
    Soit ils ont été trompés, soit ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux même

  7. domper catalan français dit :

    C’est insupportable d’entendre ces jeunes gauchistes obsédés par un fascisme qu’ils n’ont jamais connu et qu’ils confondent avec les gens de droite ! Heureusement pour eux, le vrai fascisme n’existe plus depuis la guerre car sinon je ne donnerai pas cher de leur peau devant la violence de répression de la Gestapo !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Suicide de l’Espagne. Une pétition soutenue par l’extrême gauche et l’Eglise soumise au Parlement pour régulariser les migrants clandestins

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, RENNES, Sélection de la rédaction, Sociétal

Rennes. Les dealers du Blosne « informés » de l’opération policière (finalement annulée) ?

Découvrir l'article

Local, RENNES, Sociétal, Société

Loi immigration : l’université de Rennes 2 bloquée !

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, PONTIVY, RENNES

Rennes. Au Blosne, fusillades et roues arrière devant les policiers…

Découvrir l'article

Politique

Cinq députés bretons appartenant à la majorité ont voté contre le Gouvernement

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Loi immigration. Jean-Yves Le Gallou : « Les clandestins défilent sous la protection de la police tandis que les patriotes sont réprimés » [Interview]

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, RENNES

Rennes. Le Blosne, comme un air d’Afghanistan en Ille-et-Vilaine ? [Vidéo]

Découvrir l'article

Politique

Loi immigration. Pour Marion Maréchal (Reconquête), « Aucun projet de loi sur l’immigration ne doit permettre la régularisation »

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Immigration, Justice, RENNES, Sociétal

Rennes. Le Blosne, un quartier très « remuant » avec 2 fusillades en 3 jours et des armes de guerre retrouvées [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Angers. Racailles et militants antifas ont attaqué le local du RED ce lundi soir

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky