Ouvert depuis 18 ans au bas de la rue Saint-Clément – la partie étroite et commerçante de la rue du maréchal Joffre, le Rital est devenu une institution de la cuisine italienne à Nantes. Pâtes, pizzas ou escalopes à la milanaise, à la sicilienne ou Involtini, les recettes sont faites maison et savoureuses.

L’on peut notamment recommander les lasagnes maison (13.50€), très roboratives, ou les pennes à la crème de truffe (14.50€). Pour les amateurs de classiques bien faits, il y a aussi des tagliatelles à la carbonara (9.50) et les spaghettis à la bolognaise (idem) sans oublier un large choix de desserts – où l’on ne peut que conseiller la panna cotta (5.90) et le tiramisu (6.20).

le_rital_nantes

Bien que cela ne soit pas un plat italien, Le Rital est aussi un des rares endroits de Nantes où l’on peut manger du crémet – un dessert angevin, revisité par le fromager Beillevaire de Machecoul, au sud de la Loire-Atlantique (5.80€).

Le midi, la formule entrée, plat et dessert est à 13.70 €, avec une carte certes réduite, mais où l’on trouve les classiques (pizza sicilia, regina, marguerita, panna cotta au dessert…) et en-dessous, maintenant, de la moyenne du quartier qui s’est nettement gentrifié ces dernières années. Le soir, les prix restent raisonnables et le restaurant est, de l’avis de beaucoup, « le meilleur rapport qualité prix en cuisine italienne dans le centre de Nantes ».

L’adresse étant très courue, surtout le samedi soir, il est fortement conseillé de réserver.

Y aller : 90 rue Maréchal Joffre, 02-40-29-28-61.

Fermé le dimanche et le lundi, ouvert le samedi soir seulement (19h15-23h45), du mardi au vendredi 12h-14h, 19h15-23h (23h45 le vendredi soir).

Crédit photos : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine