Un nouvel épisode de règlement de comptes à l’arme à feu entre délinquants des quartiers dits – politiquement correct oblige – « sensibles » nantais a eu lieu à Bellevue le 19 avril dernier vers trois heures du matin. Un jeune homme – connu – a été la cible de tirs ; un autre a été interpellé à proximité. Une vingtaine de douilles ont été retrouvées à proximité.

Comme à la Haluchère il y a quelques jours, deux armes ont été utilisées, puisque des douilles de 7.62 et de 9mm ont été retrouvées. Un jeune homme de 20 ans dehors malgré l’heure tardive a été touché à la cuisse et à l’épaule. Un témoin, âgé de 22 ans et issu du même quartier, a poursuivi le véhicule des tireurs et a essuyé huit impacts, avant de s’immobiliser bd du bâtonnier Cholet et être interpellé. Il a été relâché dans la journée après avoir été entendu.

L’on ignore si les tirs ont un rapport avec ceux survenus il y a deux semaines à la Haluchère, là encore avec deux armes différentes, donc deux tireurs au moins.

Cependant il y a peu, cinq jeunes délinquants du Breil, âgés de 18 à 24 ans et déjà connus de la justice, étaient jugés pour une bagarre survenue le 10 janvier dernier dans un bus, place Mendès France – où plutôt le tabassage en règle d’un jeune âgé de 16 ans originaire du Breil, un autre quartier de l’ouest de Nantes en conflit depuis des années avec Bellevue, pour diverses raisons. Si l’un des protagonistes a été relaxé, un autre a été condamné à quatre mois de prison ferme et les trois autres, en récidive de violences volontaires, à six mois ferme avec mandat de dépôt.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine