Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration extra-européenne. Une nouvelle vague de migrants en Espagne

L’enclave espagnole de Melilla a été envahie par 52 migrants le 12 mai. Ces derniers ont franchi la clôture séparant le territoire du Maroc.

Rentrés en force à Melilla

Melilla, ces 12 kilomètres carrés d’Espagne situés sur la côte marocaine sont devenus l’un des points d’entrée privilégiés des migrants cherchant à gagner le territoire de l’Union européenne. Les images d’individus escaladant les grillages barbelés de la frontière entre l’Espagne et le Maroc ont fait le tour du monde depuis quelques années. Mais les passages illégaux se poursuivent encore ces temps-ci. Le dernier a eu lieu dimanche 12 mai vers 6 h du matin.

Si ce sont près d’une centaine de migrants extra-européens qui ont donc tenté de pénétrer à Melilla, seuls 52 y sont parvenus. Le ministère de l’Intérieur espagnol a indiqué que les forces de sécurité espagnoles et marocaines ont empêché « environ la moitié » de ces clandestins de fouler ainsi le territoire de l’UE.

Migrants : assaut le plus important de 2019

Au cours de l’intervention, quatre policiers espagnols ont été légèrement blessés et un migrant a fait l’objet d’une arrestation pour agression sur un policier. Quant aux 52 migrants subsahariens qui ont réussi à entrer à Melilla, ils ont été conduits au centre d’accueil pour migrants installés dans l’enclave espagnole et ont reçu par la suite des vêtements neufs.

Par ailleurs, il faut souligner que cette tentative de franchissement de la frontière est la plus importante en termes de nombre depuis celle d’octobre 2018. À l’époque, 300 migrants s’étaient lancés à l’assaut de la barrière séparant Espagne et Maroc et 200 d’entre eux étaient parvenus à déjouer le dispositif.

immigration

Source : L’Express.fr

Mais si les images d’individus escaladant les grillages sont les plus spectaculaires à Melilla, d’autres optent pour une autre technique : parvenir à Melilla par la côte, à la nage. Une immigration qui pourrait bien faire boire la tasse à l’Europe si la question n’est pas enfin prise au sérieux.

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Ongayo)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International, Santé

Santé. Des vacances de prévues en Italie ou en Espagne ? Gare à la fièvre du Nil occidental !

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire

Essai sur la démologie ou science des peuples européens [Partie 2]

Découvrir l'article

Sociétal

Répression médiatique. CNews sanctionné par l’Arcom de 80 000 euros d’amendes pour avoir laissé dire à un intervenant que « l’immigration tue »

Découvrir l'article

International

Immigration. Le gouvernement allemand fait obstruction aux plans d’expulsion des Afghans

Découvrir l'article

Football, Sport

La star du football en Allemagne Toni Kroos déplore les conséquences de l’immigration dans son pays

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

David Engels : « En Pologne, le gouvernement tente de prendre en main l’enseignement primaire et secondaire afin d’influencer la jeunesse » [Interview]

Découvrir l'article

International

Une majorité relative d’Européens veulent que l’Ukraine négocie la paix avec la Russie

Découvrir l'article

Sociétal

Élections législatives 2024 : quelles sont les propositions des trois principaux partis sur l’immigration ?

Découvrir l'article

International

« Patriotes pour l’Europe » : Le manifeste d’Orbán, de Kickl et de Babiš

Découvrir l'article

International

Allemagne. Des fonctionnaires du ministère des affaires étrangères font l’objet d’une enquête pour avoir délivré des permis d’entrée illégaux

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky