Nantes. Nouvelle bagarre au couteau entre mineurs isolés étrangers

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Pas nécessairement mineurs, pas vraiment isolés – ils opèrent le plus souvent en bandes, mais étrangers : les soi-disant « mineurs isolés étrangers » viennent encore de faire parler d’eux à Nantes. Vendredi 14 vers 1h30, l’un d’eux, qui se dit âgé de 16 ans, a été grièvement blessé en recevant un coup de couteau dans le dos, entre les deux épaules.

Les Nantais dépossédés de leur ville la nuit ?

Ce fait divers de fin de printemps n’est que le dernier avatar de l’insécurité qui règne dans le centre-ville de Nantes. La situation est telle que de nombreux Nantais – et surtout des Nantaises – évitent désormais le cœur du centre-ville dès la nuit tombée, et sont naturellement dépossédés de leur ville.

« Le centre-ville c’est très craignos »

Une situation qui échappe pas non plus aux Nantais de passage, notamment à Kylian qui a loué un logement pour l’été – le temps de son job estival. « Il y a une vraie césure pour les gens qui habitent au nord du centre-ville quand il s’agit pour eux d’aller sur l’île de Nantes ou en ville. En effet, je rentre chaque soir en groupe, via Commerce ou Feydeau, et chaque soir on voit des gens se faire embrouiller, des filles se faire agresser, des vols etc. Le centre-ville c’est très craignos, et ça rebute ceux qui veulent aller au sud de la Loire ou sur l’ile de Nantes ».

LM

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

Articles liés

Nantes. Le « Labo 258 » de Johanna Rolland a oublié les viols

On ne peut pas installer à Nantes 700 migrants et penser que tout se passera bien. C’est l’expérience que vient de vivre une jeune...

Nantes. La Ligue des droits de l’homme pour un accueil sans restriction des « jeunes mineurs isolés »

26/11/2017 - 07h50 Nantes (Breizh-info.com) - Une banderole le proclamait à la tribune : « le racisme, l’injustice, l’extrême droite  ça se combat » mais la réunion...

Mineurs étrangers isolés en Bretagne. Le Front national réclame leur expulsion

10/11/2017 – 12h00 Rennes (Breizh-info.com) – Il ne se passe quasiment plus un jour sans que la presse - y compris mainstream, c'est dire à...

Philippe Grosvalet (PS) participe activement à la « politique de l’immigration »

19/10/2017 – 07h00 Nantes (Breizh-info.com) – Les relations entre les collectivités territoriales et le gouvernement se sont sévèrement dégradées depuis que ce dernier a...