Amazon : bientôt un espion dans votre maison à des fins publicitaires ?

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Chez les acteurs du e-commerce, toutes les techniques sont bonnes pour prendre le pas sur la concurrence. Y compris en filmant l’intérieur du domicile des clients pour connaître encore mieux leurs goûts. Pouvez-vous faire confiance à Amazon ?

Amazon : toujours plus près du client…

Commande en quelques clics, livraison le jour même et désormais livraison jusque dans le domicile même en l’absence du client : les acteurs du commerce en ligne misent sur la logistique et le service aux clients pour se démarquer. Les deux géants américains Amazon et Walmart proposent dorénavant une livraison des produits jusque dans le réfrigérateur de l’acheteur. Si l’idée peut paraître encore saugrenue depuis la France, elle est maintenant en place aux États-Unis.

Pour rassurer le client quant à la présence d’un livreur inconnu dans sa maison en son absence, les deux sociétés ont pensé à tout : à l’aide d’un système de vidéo, l’acheteur peut surveiller la livraison en direct et contrôler les faits et gestes du livreur dans son domicile. Il suffisait d’y penser ! Ainsi, Amazon a mis sur le marché son Amazon Cloud Cam.

Mais certains experts font preuves de certaines réticences sur ce principe. Qui consiste à doter les livreurs d’une caméra mais à également à en installer à l’intérieur des domicile. Lorsque le livreur dépose quelque chose, le client reçoit une notification lui permettant de suivre la livraison en temps réel ou en différé. Sauf que l’utilisation, le stockage, ou même la monétisation de ces vidéos, qui resteront entre les mains de Walmart et Amazon, suscitent des interrogations.

Un peu trop près même

Il apparaît en effet que le stockage et le traitement des enregistrements vidéo et audio manquent de transparence du côté d’Amazon et de Walmart. De quoi poser de sérieuses questions sur la protection de la vie privée des consommateurs.

Parmi les risques encourus, le piratage et la diffusion en ligne de données personnelles sensibles sont évoqués, y compris des enregistrements vocaux et vidéo. Mais aussi l’utilisation des codes des serrures intelligentes permettant aux livreurs d’entrer dans les maisons.

Toutefois, une autre menace, moins directe, pèse également sur les clients d’Amazon et de Walmart. Celle d’une utilisation à des fins publicitaires des données collectées dans les cuisines et les salons de ceux-ci via des technologies de computer vision. Ce qui permettrait ensuite à ces géants du e-commerce de réaliser un ciblage publicitaire encore plus précis vis-à-vis des consommateurs.

Pourtant, du côté d’Amazon, un porte-parole a assuré que ces vidéos de livraison ne feront pas l’objet d’un traitement ultérieur pour en tirer des informations sur les habitudes et goûts des clients. Si ces derniers auront la possibilité de supprimer les images en question, les vidéos non supprimées pourront « être utilisées pour contribuer à l’amélioration des services d’Amazon, par exemple, pour améliorer nos algorithmes de vision par ordinateur ».

Amazon : des précédents qui inquiètent

Cependant, quelles sont les intentions réelles d’Amazon ? En avril dernier, la firme de Jeff Bezos a reconnu qu’elle avait conservé des extraits des paroles des clients capturées par ses appareils Echo afin d’améliorer la précision de la reconnaissance vocale des appareils.

Selon Jules Polonetsky, directeur général du Future of Privacy Forum, un groupe de réflexion et de défense des droits basé sur la confidentialité des données, « la société de surveillance dans laquelle nous sommes entrés sur la pointe des pieds va avoir besoin d’un ensemble de normes sociales qui sont aujourd’hui encore maladroites et peu claires ». Avant d’avertir que « si nous ne fixons pas certaines de ces limites, cela aura probablement des répercussions négatives. »

Par ailleurs, des failles dans le dispositif ont déjà été recensées par le passé. Quelques semaines après le lancement de Key par Amazon en 2017, des chercheurs en sécurité ont trouvé un moyen de pirater la caméra et de figer l’image, permettant à un livreur de se promener dans la maison sans se faire repérer après un dépôt. Amazon a rapidement résolu ce problème, mais cet épisode rappelle tout de même la relative vulnérabilité de ces appareils. Les futurs clients sont prévenus…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour à la présidentielle. Le dernier espoir politique des autochtones ? [L’Agora]

Je lisais récemment la tribune de Marc Desgorces sur Breizh-info.com au sujet de la possible candidature d’Eric Zemmour à...

Les deux Irlandes et la diaspora, La Pédocratie à la française, Les plus belles randonnées Bretagne, La fin d’un monde, La guerre des idées...

Les deux Irlandes et la diaspora, La Pédocratie à la française, Les plus belles randonnées Bretagne, Les nostalgériades, La...

Articles liés

D’Amazon…à Alibaba…jusqu’à Briec de l’Odet ?

​La troisième manifestation contre l’implantation d’Amazon à Briec près de Quimper (Finistère) a réuni ce dimanche matin 21 février 2021 près de 300 personnes...

Briec (29). Une grande manifestation contre Amazon le 21 février

« Terrassons le projet Amazon de Briec ». Le message est clair, annonçant la manifestation qui se tiendra le 21 février prochain contre le...

Amazon, DHL, FedEx…Les escroqueries à la livraison ont explosé en Novembre

Les escroqueries à la livraison ont explosé en novembre concernant les achats en ligne : Des pirates informatiques se font passer pour Amazon, DHL...

Finistère : les élus de l’agglomération quimpéroise capitulent face à Amazon

Une majorité des élus de l'agglomération quimpéroise a dit "oui", ce jeudi soir, au projet d'implantation de la plateforme logistique d'Amazon à Briec, dans...