Le samedi 20 juillet à Brest, l’étude des commissaires priseurs Thierry- Lannon et associés organise une vente de 300 peintures,  en majorité des écoles bretonnes de 1870 à nos jours.  On y retrouve la plupart des artistes qui on illustré la Bretagne durant cette période : BEAUFRERE, BARNOIN, De BELAY, DELPY, Maurice DENIS, DÉSIRE LUCAS, GUERIN,  LEGOUT GERARD, LE MERDY, LE SCOUEZEC, MEHEUT, MORET, PUIGAUDEAU, RIVIERE, SERUSIER, jusqu’ aux contemporains PARESSANT ou CUDENNEC… Des œuvres de plusieurs autres peintres  modernes de grande qualité, souvent post impressionnistes sont aussi proposées dont : GUILLAUMIN, LE SIDANER,  LUCE, Henri MARTIN, Richard Edward MILLER, RANSON, ROSE…

Ce sont surtout des huiles sur toiles, mais aussi dessins, crayons, gouaches, aquarelles, fusains… présentés pour tous les goûts et toutes les bourses de 100 à plus de cent mille euros !

Parmi les lots phares de cette vente, 3 toiles d’Henri Moret (1856-1913) un des plus intéressants peintres de l’École de Pont Aven. Celui-ci  a surtout peint la côte sud du Finistère  et le littoral du Morbihan.  C’est sa vision personnelle qu’il transcrit dans une fusion de deux styles opposés entre lesquels il ne peut trancher : synthétisme ou impressionnisme. Dans La baie d’Audierne qui est présentée l’artiste a su créer un mélange magique de composition simple et de couleurs captivantes. Elle est estimée à 100/120 000€.

A remarquer aussi d’Adolphe Beaufrè re (1876-1960) un artiste inspiré par le fauvisme et tombé un moment dans l’oubli[],  La Laïta à Stervilin au Pouldu qui dénote un accord rythmique des lignes et des couleurs d’une précieuse distinction. Elle est évaluée à 20/30000€.

De Pierre de Belay (1890-1947) , un peintre qui    su renouveler les thèmes traditionnels bretons avec un dynamisme et des couleurs résolument modernes , ses Enfants sur la plage sont estimés à 8/10 000€.

Coup de cœur pour un artiste n’appartenant pas aux écoles bretonnes : Henri Le Sidaner  (1862-1939), un peintre apprécié de Marcel Proust plutôt méconnu aujourd’hui. En barque au crépuscule à Montreuil Bellay, une remarquable peinture où à cette heure la lumière s’adoucit, estompe les contours nimbant tout d’une douce mélancolie. Compter quand même de 30 à 40 000€ !

Les amateurs moins fortunés pourront emporter pour 500 à 3000 euros d’intéressants tableaux ou dessins et aquarelles de Barnouin, Désiré-, Legout-Gérard, ,LucasGuillou, Le Scouezec,Gauffriaud…  .A signaler aussi toute une série de dessins et croquis de Mathurin Méheut proposés à partir de 300 € ainsi que douze de pièces du « service de la mer » dessinées par le même artiste pour la faïencerie Henriot de Quimper.

https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/tableaux-modernes-ecoles-bretonnes-255665/lot-21158619.html

Exposition les  jeudi 18 juillet de 15h00 à 18h00, vendredi 19 juillet de 10h00 à 12h00 et  de 14h00 samedi 20 juillet de 09h00 à 10h30.

La  vente aura lieu à 14h30 : 26 rue du Château à Brest.

François Cravic

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine