Dans les salines de Guérande, depuis le début du mois de juin, les paludiers récoltent le gros sel, mais aussi, la fleur de sel.  Sur la côte est de la France, dans un paysage façonné par le vent, les producteurs usent d’un savoir-faire répété depuis plus de deux mille ans. La technique reste inchangée : il faut racler la surface du bassin sans accrocher le fond, constitué d’argile.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine