homard

Les faits sont maintenant connus du monde entier. Ils ont fait la une des journaux les plus sérieux de France et de Navarre. Les articles sont unanimes, les photos horribles, les preuves irréfutables :

Un massacre à grande échelle a été commis durant plusieurs années à Paris, au Palais de Lassay, lieu de résidence du Président de l’Assemblée Nationale. Une espèce en voie d’extinction a été volontairement transportée, torturée et massacrée comme à la pire époque de l’Inquisition… La couleur rouge de certains suppliciés ne laissant aucun doute sur le fait qu’ils aient été préalablement bouillis ou mis sur le gril avant de passer à trépas…

L’indignation est à son comble ! La fureur des Bretons est telle que certains souhaitent un retour immédiat au Duché de Bretagne et une séparation définitive de cette France Républicaine coupable aujourd’hui des pires excès de la Révolution.

L’enquête se poursuit et il est vraisemblable que de nombreuses exécutions sommaires aient été commises dans d’autres Palais de la République… Les investigations étant en cours, nous ne pouvons que supposer mais penser malheureusement à un génocide planifié de longue date !

Les auteurs : Nombre d’élus de la République !

Les victimes : Le Homard Breton et probablement même Armoricain !

L’autopsie est en cours pour confirmer l’âge et l’origine exacte des suppliciés mais les restes  sont difficiles à analyser ! Les lieux d’aisance et les poubelles de la République n’ayant rien à voir avec ceux de Versailles où des preuves de massacre d’huîtres ont été découverts récemment par des archéologues Bretons et après des années de recherche !

La réponse des Bretons a été immédiate et nombre d’entre eux adhèrent aujourd’hui en masse à l’Association de Défense Optimale du Homard Armoricain (D.O.H.A), seule capable aujourd’hui de défendre et protéger notre ressource en voie d’épuisement.

Afin que tous les Bretons puissent adhérer sans réserve à l’Association, je me permets de vous donner ci-dessous quelques extraits des Statuts (non définitifs) de notre Association :

  • Attendu que nous venons d’assister à ce qui ressemble au moins à un massacre de masse et sans doute à une tentative de génocide orchestré, planifié et froidement mis en œuvre à Paris du Homard Breton et/ou Armoricain.
  • Attendu que de nombreux Bretons ne connaissent même pas de près ou de loin la couleur bleue nuit de notre Homard Régional et son goût exquis.
  • Attendu que de nombreux élus à Paris et ailleurs se sont déjà rendus complices de génocide et se gobergent aux frais de la République et du Duché de Bretagne.
  • Attendu que l’espèce est en voie de disparition dans l’ensemble du Duché.

La D.O.H.A décrète :

  • Seuls les Bretons pouvant justifier d’une lignée remontant à Anne de Bretagne et avant le rattachement à la France sont membres d’Honneur de l’Association et autorisés à déguster le Homard Breton ou Armoricain (avec les mains). Des dispenses spéciales pourront cependant être accordées au compte-goutte ou au court bouillon aux membres bienfaiteurs.
  • L’Association se jumelle avec l’Association Q.A.T.A.R – H.A (Quartiers Aménagés de Tranquillité A fin de Reproduction du Homard Armoricain) mais se désolidarise des actions de l’A.R.N.A.H.C (Association pour la Reproduction Nationale et Aventureuse du Homard Canadien)
  • L’Association a son siège à Doha au Qatar où nos amis musulmans respectent le Homard Breton et Armoricain en raison de son statut « Haram » et, par définition, intouchable. Il pourra être transféré à La Mecque sur simple décision du Bureau.
  • Les Bretons expatriés et les Musulmans de France sont membres de plein droit pour les raisons évoquées précédemment.
  • L’IFREMER (dont le siège est à Brest) est chargé de la protection de l’espèce et de sa reproduction. La SNSM du Duché est sollicitée pour apporter son assistance en mer. La « Royale » pour surveiller l’accès par la mer au Duché et lutter contre la contrebande vers la perfide Albion.
  • Les Elus Bretons sont invités à se désolidariser de leurs homologues métropolitains et à signer la pétition (bientôt en ligne ou en casier) de sauvetage du Homard Breton et Armoricain.
  • Les Chefs cuisiniers français qui se sont rendus complices des massacres organisés à Paris seront interdits de circulation dans le Duché de Bretagne sauf s’ils investissent massivement dans la création de nouveaux restaurants de qualité dans le Duché.
  • Saint Barthélémy est nommé Saint Protecteur de l’Association. Le jour du Saint sera consacré à la commémoration des massacres anciens et récents du Homard Breton.
  • Jeanne d’Arc est nommée Sainte Patronne de l’Association en raison des souffrances similaires encourues à Rouen sur le gril alors que les Homards Bretons et Armoricains étaient déjà massacrés par des hordes d’Anglais incultes et/ou allergiques.
  • La Présidence d’Honneur de D.O.H.A est proposée à l’« Amiral » Olivier de Kersauson, grand spécialiste de la moule sur le Port de Brest et aussi ailleurs (il fût un temps) et défenseur inlassable des produits de la mer et de leur vivant.
  • L’accès au Duché de Bretagne est strictement réglementé à Monsieur François de Rugy et à sa cour… Toute tentation de fonction élective dans le Duché sera prise avec des pinces… Avant d’être flambée au Cognac !

Pour le Bureau (en cours de constitution),

Le Président (en cours de dégustation), Michel BRELIVET

LONGUE VIE AU HOMARD BRETON ET ARMORICAIN !