Du 25 au 28 juillet 2019, l’Abbaye du Relec organise la 13e édition du festival Arrée Voce. Ce lieu unique, au pied des Monts d’Arrée, entre forêt, landes et tourbières, invite à découvrir les traditions chantées du monde entier pour en explorer la diversité musicale. Mais la Bretagne semble plutôt effacée cette année…

Arrée Voce, les voix du monde

De la chanson brésilienne aux polyphonies génoises, occitanes et nordiques, en passant par le flamenco d’aujourd’hui et la transe gnawa, il y en aura pour tous les goûts.
Concerts en soirée, master classe, spectacles jeune public, randonnées et repas chantés, moments de rencontre avec les artistes… la programmation 2019 fait la part belle à de nombreuses découvertes souvent inédites, et propose aussi animations, jeux nature, et restauration bio et circuits-courts sur place.
Une invitation au voyage et au partage qui résonnera dans la belle abbatiale cistercienne du Relec ainsi que dans son parc arboré, et aussi désormais dans plusieurs autres lieux de patrimoine : l’écomusée des Monts d’Arrée, le Domaine de Menez-Meur et la Maison Penanault à Morlaix. Un festival qui grandit, avec une formule renouvelée, pour un évènement musical à mettre entre toutes les oreilles !
Arrée Voce
Source : Chemins du Patrimoine en Finistère
Arrée Voce
Source : Chemins du Patrimoine en Finistère

Et la Bretagne dans tout ça ?

Quant à la ligne directrice de la programmation artistique du festival, elle est claire : valoriser les pratiques traditionnelles et populaires du chant à travers le monde. De nombreux artistes bretons ont ainsi été programmés au Relec par le passé : Annie Ebrel, Marthe Vassallo, Noluen Le Buhé, Érik Marchand, Sylvain Girault, Matthieu Hamon, Roland Brou, Charles Quimbert, Rozenn Talec, Ifig et Nanda Troadec, Jean-Pierre Quéré, Christian Rivoalen, Manglo…
Cette année, des chansons pour enfants en breton, gallois, anglais et français seront proposées par Katell et Fred. Ils partent sur les traces d’animaux divers et variés au fil de chansons à danser ou à écouter, de comptines ou berceuses dans les quatre langues. Parfois elles semblent se répondre d’une langue à l’autre ! Toujours elles reflètent un petit monde qui enchante une vie d’enfant.
Formulettes, poèmes simples, récités ou chantés, les comptines amusent et éveillent les plus jeunes enfants à un monde sonore adapté à leur âge. C’est dans cet esprit, de rimes en assonances, d’onomatopées en jeux de mots, de ritournelles en chansons que Katell et Fred emmènent les enfants dans un monde où les animaux sont rois et où la nature berce la vie quotidienne.
Une tonalité bretonne que nous jugeons toutefois très légère pour cette édition 2019
Le programme complet :
 Arrée Voce

Abbaye du Relec : quelle histoire ?

Fondée au 12e siècle, l’Abbaye du Relec abrite des moines jusqu’à la Révolution. De leur abbaye, conforme au plan cistercien, il reste encore aujourd’hui quelques bâtiments dont l’église abbatiale, monument composite abritant des éléments architecturaux de l’époque romane à l’âge baroque. La salle capitulaire, espace de réunion de la communauté, caractéristique de l’époque gothique, la fontaine de la place, du 18e siècle, l’étang et les jardins en douves, sont des témoignages marquants de l’organisation des cisterciens et de l’évolution de leur mode de vie au cours des siècles.
Excellents administrateurs, ils mettent également en place un système de gestion agricole appelée la Quévaise. Son impact sur le paysage et le peuplement des Monts d’Arrée est encore visible aujourd’hui. Propriété du Conseil départemental du Finistère depuis 1971, l’Abbaye du Relec est aujourd’hui un domaine de 8 ha où s’entremêlent patrimoines naturel et culturel. De grands travaux de rénovation ont eu lieu ces dernières années, dans l’abbatiale (classée Monument historique depuis 1914) et sur les ruines du cloître. Ces réhabilitations ont permis de redécouvrir des peintures murales dans l’abbatiale, témoin précieux et très surprenant dans une abbaye cistercienne.
Actuellement, un vaste programme de travaux consiste à réorganiser et à compléter l’accueil du public grâce à la rénovation des bâtiments d’accueil, la réalisation d’une exposition permanente… L’Abbaye, gérée par l’établissement public Chemins du patrimoine en Finistère depuis 2006, accueille le public toute l’année et l’invite à découvrir des expositions dont un potager, à assister à des concerts, à participer à des animations autour du patrimoine et de la nature ou tout simplement à déambuler le long de l’étang.
Abbaye du Relec – © Bernard Galeron

Crédit photos : Abbaye du Relec/Chemins du Patrimoine en Finistère
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine