Les deux inventeurs du CETA : Sarkozy et Hollande

A LA UNE

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Il y aurait beaucoup à dire quant au comportement de la FNSEA à propos de l’adoption de traité de libre-échange CETA par la France. Des réactions molles, une passivité bizarre, une absence de mobilisation… On a connu les paysans plus « dynamiques » !

Mardi 23 juillet. En première lecture, les députés ont adopté le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada. Colère des agriculteurs. Fabienne Garel, productrice de lait et présidente de la fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) des Côtes-d’Armor, explique pourquoi. Elle aborde d’abord la question des normes. « Par rapport aux cultures, il y a précisément 46 produits phytosanitaires qui sont autorisés au Canada et interdits en France et en Europe, comme l’atrazine par exemple. Les antibiotiques comme facteurs de croissance pour les bovins sont également autorisés dans les élevages canadiens alors qu’ils sont interdits chez nous, de même que l’utilisation de farines animales dans leur alimentation. » Le journaliste, Pierre-Henri Allain, lui fait ensuite remarquer que des contrôles sont prévus. Mme Garel semble sceptique : « Les accords stipulent en effet que les produits importés devront respecter nos normes en matière de farines animales, d’OGM ou de pesticides. Sauf qu’on n’a aucune vision sur les contrôles qui seront vraiment effectués et que, alors que les moyens de l’État sont réduits un peu partout, on se demande comment ils seront exercés. Si ce sont simplement des papiers remplis par les Canadiens, on peut douter de leur efficacité. » (Libération, 3 – 4 août 2019).

À ces explications, on peut rétorquer que la FNSEA se réveille bien tardivement. Dirigée par des libéraux et des hommes d’affaires, elle ne s’est jamais opposée au libre-échange. Quant au dossier CETA, cela fait une dizaine d’années qu’il est sur la table, par conséquent la FNSEA avait tout loisir de bloquer le processus. Encore fallait-il le vouloir. Si elle a laissé faire, c’est forcément parce que certaines branches ou certains poids lourds du syndicat y trouvaient leur compte.

Emmanuel Macron avait raison de s’en prendre aux 96 députés LR (sur 102) et aux 29 députés PS (sur 29) qui ont voté contre le traité. « C’est Sarkozy qui a lancé les négociations et Hollande qui les a poursuivies. Ils l’ont fait dans l’intérêt de la France, mais leurs héritiers votent contre ! C’est quand même incroyable ! » (Le Canard enchaîné, 31 juillet 2019).

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Bro-gKebek : ar galleg anavezet evel yezh ofisiel

Anavezet e vo ar galleg evel yezh ofisiel nemeti ar Vro-qKebek hervez ar c'hazetennoù kebekad. Justin Trudeau, anezhañ ministr...

Départ en vacances : Comment sécuriser votre mobile des cyberattaques ?

En termes de virus, votre smartphone est lui aussi menacé par des cybers menaces. Menaces qui s'accentuent avec les...

Articles liés

Agnès Le Brun n est pas devenue ministre de Sarkozy…

Les sondages portant sur les intentions de vote pour l’élection présidentielle de 2012 n’étaient pas bons pour Nicolas Sarkozy. Or il fallait gagner à...

Hubert Coudurier vient au secours de Nicolas Sarkozy

Hubert Coudurier ferait un bon ministre de la Justice. Avec lui, les magistrats ne seraientplus embêtés par les affaires de corruption. Tandis que les...

Peut-on réellement pleurer sur le sort de Nicolas Sarkozy ? [L’Agora]

Ainsi donc, l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été condamné en première instance à trois ans de prison, dont un ferme dans...

Carla Bruni : « J’en suis certaine à m’en couper la main »

Les gens de la droite sont à la recherche d’un candidat pour l’élection présidentielle – de préférence un bon. Plusieurs prétendants montrent déjà le...