Jacline Mouraud, futur maire de Bohal ?

A LA UNE

Self défense financier pour investisseurs et petits épargnants. Et si vous tentiez la stratégie Alpha ? [Interview]

Nous avons annoncé récemment la parution, aux éditions Cultures et Racines, du livre « LA STRATÉGIE ALPHA : LE...

Bien avant le Covid-19. Comment l’Europe a-t-elle fait face à la Peste noire ?

Il est utile de rappeler d’abord ce que fut la Peste Noire. Une épidémie d’ampleur colossale qui toucha une...

Mickaël Mary : « J’ai souhaité proposer un panorama de la grande richesse naturaliste en baie du Mont St Michel »

Inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1979, le Mont-Saint-Michel et sa baie sont une destination touristique incontournable qui...

Anne-Sophie Chazaud : « En France, la pensée dite progressiste contient en son sein un ferment puissamment liberticide »

Anne-Sophie Chazaud, philosophe et essayiste, a publié il y a plusieurs semaines un livre important, « Liberté d’inexpression: nouvelles...

Covid-19. Toujours pas de vraie 2ème vague en vue mais un rebond saisonnier d’ampleur limitée pour l ‘Europe et les USA

Au niveau planétaire, si la contamination progresse principalement en Europe, la courbe générale des décès ne permet pas encore...

Jacline Mouraud envisage une seconde carrière politique : élue locale, à Bohal. Évidemment les télévisions ne risquent pas de suivre sa campagne au cœur de la Bretagne. S’intéresse-t-elle toujours aux finances publiques ? A-t-elle lu la récente loi de règlement du budget ?

Candidate à Bohal ?

Si les prochaines élections municipales échauffent les esprits politiques à Nantes et à Rennes, elles tracassent également les notables des communes rurales. C’est le cas dans le Morbihan, à Bohal (850 habitants), près de Ploërmel. Là, la vedette locale s’appelle Jacline Mouraud, accordéoniste et hypnothérapeute. On se souvient qu’elle fut à l’origine du mouvement des Gilets jaunes. Depuis cette période glorieuse, elle « a créé Les Émergents, son propre parti, qu’elle souhaite transformer en « groupe de réflexion politique ». Et assure avoir reçu « une dizaine de demandes » de soutien pour les municipales. Surtout, elle dialogue avec l’actuel maire de Bohal pour faire partie de sa future liste ou se présenter à sa place. André Piquet, à la tête de sa commune depuis 1989, devrait prendre sa décision « en septembre », indique-t-il. En attendant, Jacline Mouraud écrit un livre et assure que « la vie politique prend tout son temps » (Le Figaro, jeudi 8 août 2019).

Que faire du « pognon » des Français ?

Dans sa fameuse vidéo coup de gueule, elle avait dénoncé la flambée du prix des carburants et «  la traque aux conducteurs ». Et d’interpeller Emmanuel Macron : « Mais qu’est-ce que vous foutez du pognon des Français ? ». Grâce à la loi du 1er août 2019 de règlement du budget et d’approbation des comptes de l’année 2018, on peut lui répondre. D’abord le déficit de l’État atteint 76 milliards d’euros ; en clair, pour équilibrer les comptes, il faudrait réaliser des économies formidables – par exemple supprimer le prélèvement au profit de l’Union européenne (20 milliards d’euros), faire disparaître la mission « immigration, asile et intégration » (1,5 milliards d’euros), renoncer à payer les intérêts de la dette (41,5 milliards d’euros)…

Ensuite, il y a toujours moyen de « raboter » certaines dépenses concernant des dépenses chers au cœur de Jacline Mouraud : Police nationale (10,5 milliards d’euros), la gendarmerie nationale (8,7 milliards d’euros), et surtout la mission « Défense » (43,2 milliards d’euros). « Selon l’état-major des armées, le surcoût en 2018, des opérations extérieures et intérieures peut être estimé comme suit (solde des militaires non comprises). Mission Barkhane au Sahel : 700 millions d’euros, soit près de 2 millions par jour ! Mission Chammel au Levant : 460 millions. Mission Sentinelle en France : 215 millions. » (Le Canard enchaîné, 28 novembre 2018).

Avec son  rabot, Jacline Mouraud pourrait également s’attaquer à la présidence de la République (103 millions), à l’Assemblée nationale (517,8 millions), au Sénat (323,5 millions), etc. Son « groupe de réflexion politique » va certainement trouver des solutions.

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

 

Les derniers articles

Les escape game d’Ille-et-Vilaine tentent un recours en justice face à l’obligation de fermeture

Après les salles de sports il y a quelques semaines, ce sont aujourd'hui les escape game d'Ille-et-Vilaine qui tentent...

Eric Zemmour : « Erdogan est le révélateur d’un conflit de civilisations »

Eric Zemmour : « Erdogan nous ramène à notre statut de chrétien, Erdogan est le révélateur d’un conflit de...

Le Salon d’art de Saint-Aignan-de-Grandlieu : à découvrir en un temps d’isolement !

Chaque année Saint Aignan de Grand Lieu, petite commune aux confins du Pays de Retz en Loire Atlantique organise un «  Salon d’art »,...

Santé. Peut-on vraiment se débarrasser des acouphènes ?

Les acouphènes perturbent la vie de millions de personnes en France, dont une partie avec des formes sévères. Quelles causes et quels remèdes face...

Comptalib. L’avenir du logiciel comptable pour les entrepreneurs ?

Comptalib, est un logiciel en ligne qui entend venir en aide à tous les entrepreneurs et experts-comptables en balisant tout le parcours de la...

Pour le tribunal d’Auch, décrocher le portrait d’Emmanuel Macron relèverait de la liberté d’expression

Le tribunal de grande instance d’Auch a relaxé les cinq prévenus qui étaient poursuivis pour vol en réunion après le décrochage de trois portraits...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -