Ce mardi 27 août, il fait chaud, pas seulement dans les rues du centre-ville nantais. Les délinquants – qu’ils soient rentrés ou non, s’en donnent à cœur joie. En deux heures à peine, six véhicules ont fini dégradés suite à deux délits. Plongée dans le quotidien de la délinquance nantaise.

A 15 heures, un dealer d’origine nord-africaine, déjà très défavorablement connu de la police, est surpris sur le fait, pas loin du CHU Hôtel-Dieu. Il prend la fuite avec sa voiture – qu’il conduit sans permis et donc sans assurance, est pris en chasse par la police, passe sur l’île de Nantes, devant Beaulieu, puis au sud-Loire devant Pirmil. Près de la clinique Confluent, il percute une voiture de police et prend la fuite à pied. Alors qu’il s’enfuit, il jette un sachet avec plusieurs doses, et en laisse un autre sous un des sièges de sa voiture.

Une heure et demie plus tard. Une Peugeot 308 circule à fond la caisse sur la RN165. Abordant la sortie Porte d’Armor à tres grande vitesse, la voiture percute quatre autres. Les quatre individus dans la voiture – le chauffeur et les passagers – prennent la fuite. Ce qui n’est guère étonnant : le véhicule s’avère volé.Ce n’est pas le seul véhicule volé de l’après-midi pris en chasse par les forces de l’ordre.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.