Ils sont des professionnels du cambriolage, très défavorablement connus des forces de police. Issus tous deux de la communauté des gens du voyage, deux cambrioleurs, dont un âgé de 52 ans, ont été écroués début septembre par la chambre de l’instruction de Rennes.

Ils se faisaient passer pour des agents d’entretien des ventilations et ont sévi à Chinon (37), Granville (50), mais aussi dans les Mauges (Cholet), en Vendée (Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Challans) et en Loire-Atlantique (Le Croisic, La Baule, Pornic, Saint-Brévin-les-Pins, Pontchâteau). Près de 37 cambriolages leur sont imputés, mais la géographie de leurs déplacements laisse supposer que le duo en a commis bien plus. Les voleurs s’emparaient des objets de valeur et des cartes bancaires, puis faisaient rapidement des retraits aux distributeurs – ils ont d’ailleurs été identifiés par les caméras des distributeurs et la vidéo-surveillance des diverses communes où ont eu lieu les vols.

Déjà condamné 16 fois (!) pour escroquerie

Le plus âgé, déjà condamné 16 fois pour escroquerie et qui a passé, ses condamnations mises bout à bout, 11 ans en prison depuis 1989, nie en bloc. « Je suis innocent jusqu’à ce qu’on prouve que je suis coupable », a-t-il lancé au juge. Son complice avoue et le charge, mais il est aussi impliqué dans un autre dossier de vol par ruse et escroquerie, avec d’autres personnes.

Par ailleurs un homme de 50 ans, lui aussi très défavorablement connu des forces de l’ordre, a été arrêté début juillet. Il se faisait passer pour un agent de réparation des conduites de gaz, disait qu’il fallait vaporiser un produit et mettre, le temps qu’il agisse, les bijoux au frigo – il s’emparait de ceux-ci avant de s’éclipser. Près de 14 vols lui sont reprochés à Nantes ces derniers mois, dont 7 où il a été formellement identifié.

Des vols par ruse sont fréquemment signalés l’été dans le Morbihan, les Côtes-d’Armor ou encore les grandes villes. Les victimes sont souvent des personnes âgées, tandis que les auteurs se font tour à tour passer pour des policiers, des agents des eaux ou EDF, des inspecteurs du gaz ou des ventilations, voire demandent à faire des menus travaux (jardinage, ramonage, électricité…). Lisez nos conseils pour les éviter et s’en prémunir.

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V