Education. Il y a désormais 1530 écoles indépendantes et hors contrat en France

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Consciente de la nécessaire refonte de notre système éducatif, la société civile s’investit toujours plus dans la création d’établissements indépendants, afin d’offrir aux enfants des écoles adaptées à la diversité de leurs besoins.

Ainsi, 113 écoles indépendantes ont encore ouvert leurs portes cette année,  confirmant par-là la nécessité de leur contribution au paysage éducatif français. Plus de 60% d’entre elles sont des écoles du premier degré, 40% sont des collèges ou des lycées [2]. La France compte désormais 1530 établissements indépendants, répartis sur l’ensemble de son territoire.

Ces écoles s’appuient sur leurs facteurs-clés de succès historiques, qu’il s’agisse de classes à petits effectifs, de pédagogies adaptées à des problématiques éducatives spécifiques (élèves souffrant de troubles Dys, de handicap(s) ou ayant tout simplement besoin d’apprendre autrement), ou de leur capacité à s’ancrer au sein d’un territoire donné -notamment au cœur de la ruralité quand l’école publique y recule. La liberté scolaire, garantie par la Constitution, est à la source de cette capacité d’expérimentation et d’adaptation des écoles indépendantes aux besoins du terrain.

Des nouvelles écoles très présentes en milieu rural

Près de 30% des écoles ouvertes en 2019 l’ont été dans des communes rurales de moins de 2 000 habitants ; au total, près de 45% d’entre elles sont implantées dans zones de moins de 10 000 habitants. Il n’est plus rare de voir des écoles indépendantes s’ouvrir au cœur des villages pour pallier aux fermetures de classes et d’écoles publiques. Elles permettent non seulement de maintenir les familles dans les territoires, mais aussi l’installation de nouveaux arrivants, las du mode de vie imposé par les grandes villes, sensibles à l’écologie et désireuses d’un certain retour à la nature

Des écoles qui se rendent financièrement plus accessibles

38% des écoles indépendantes ouvertes en 2019 coûtent moins de 300€ par mois [6]. Plus du tiers des écoles base sa tarification sur le revenu des familles pour se rendre plus accessible. 80% des nouvelles écoles pratiquent des tarifs dégressifs selon le nombre d’enfants inscrits au sein de l’établissement. Si les écoles indépendantes restent chères compte tenu de leur statut entièrement privé, elles privilégient majoritairement un mode de fonctionnement associatif loin de tout esprit lucratif.

Des écoles dont les pédagogies réveillent l’École

Avec le nombre réduit d’élèves par classe, les écoles indépendantes font de leurs pédagogies adaptées aux différents besoins des élèves un de leur principal atout. La pédagogie Montessori est la pédagogie dominante des écoles nouvellement créées. Seconde tendance : le mélange de différentes pédagogies actives, qui enrichissent le projet pédagogique des écoles et permettent aux professeurs de varier leurs pratiques en fonction des matières comme des élèves. 12% des nouvelles écoles accueillent des « publics spécifiques » : des enfants souffrant de troubles de l’apprentissage divers ou d’handicaps. Tout comme pour les troubles Dys, les écoles indépendantes permettent aujourd’hui d’offrir à des centaines d’élèves et à leurs familles des cursus éducatifs que n’offre pas encore l’école classique.

Sur l’ensemble des écoles indépendantes, la pédagogie dite « classique » ou « explicite » reste majoritaire, mais le poids de la pédagogie Montessori augmente chaque année. Les écoles indépendantes sont de véritables laboratoires des pédagogies alternatives ; leur succès ne cesse de se diffuser au sein des écoles publiques ou sous contrat, désireuses de renouveler leurs pratiques face aux nouvelles problématiques scolaires : difficultés d’acquisition des fondamentaux, troubles de l’apprentissage divers comme les troubles Dys ou TDAH… Par ailleurs, en mettant la collaboration avec les parents au cœur de leur projet éducatif, les écoles indépendantes apparaissent aujourd’hui particulièrement adaptées pour faire face aux nouvelles problématiques scolaires : phobie scolaire, harcèlement ou encore dépendance aux écrans.

Des écoles essentiellement laïques

Reflet de la société civile, les écoles indépendantes sont majoritairement aconfessionnelles : 87% des écoles ouvertes en 2019 sont sans confession déclarée, et elles sont 70% sur l’ensemble du secteur.

Source des données récoltées : Fondation pour l’école.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« N’y va pas». Lettre ouverte à Éric Zemmour [ L’Agora]

Cher Camarade, C’est comme ton Grand Ancien, puisque tu es sorti de la rue Saint-Guillaume promotion 1979 (SP) et moi...

Armée. La réponse d’un militaire d’active à la lettre du général Lecointre

Suite à la publication de la lettre ouverte d'anciens militaires et de celle de militaires d'active, alertant sur la...

Articles liés

« Il faut sauver l’instruction en famille ». La Fondation pour l’école se mobilise

Avec 15 autres organisations, la Fondation pour l’école indique être « très inquiète de la présence dans le projet de loi confortant le respect...

Pour la Fondation pour l’école, « l’interdiction de l’IEF n’est pas une réponse adaptée aux enjeux de la radicalisation »

La Fondation pour l’école était une nouvelle fois présente lors de la deuxième visioconférence organisée le 27 novembre par Monsieur Richard Senghor, Conseiller spécial...

Suspicion permanente dans les écoles hors contrats et interdiction de l’Instruction en famille : le projet de loi séparatisme et laïcité se précise…

L'aspect totalitaire de la République française, qui entend désormais gouverner les Français jusque dans leurs foyers, prend chaque jour des virages de plus en...

Lionel Devic (Fondation pour l’école) « Aucun terroriste islamiste n’est jamais sorti d’une école hors contrat » [Interview]

Emmanuel Macron l'a annoncé la semaine dernière : sous prétexte de lutter contre le «séparatisme islamiste », ce dernier entend, via un projet de...