On parle de Mustapha Laabid au Palais-Bourbon

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Le cas de Mustapha Laabid fait jaser car condamné mais toujours député. Il gagnerait à se faire oublier. Une solution : partir en vacances au Maroc.

Mustapha Laabid (LREM), député de Rennes – Bruz , en avait gros sur la patate après sa condamnation à six mois de prison avec sursis, 10 000 euros d’amende et trois ans d’inéligibilité pour abus de confiance dans l’affaire du collectif Intermed (association d’insertion). D’où sa colère : « Depuis dix-huit mois, je subis haine et violences verbales sur les réseaux sociaux. La fachosphère, les Gilets jaunes, les insoumis et les petits soldats de la maire se régalent » (Le Télégramme, Bretagne, jeudi 22 août 2019).

Malheureusement, il devra allonger la liste de ses contempteurs ; en effet plusieurs de ses petits camarades du Palais-Bourbon n’apprécient pas qu’il ait conservé son mandat en faisant appel. Son cas a plus de mal à passer que celui de Richard Ferrand puisqu’il a été condamné. « Je suis beaucoup plus gêné par cette histoire, lui il a été condamné en première instance, témoigne une députée. On est plusieurs à en parler entre nous et à penser qu’il aurait dû être suspendu du groupe le temps de l’appel. » La même regrette la position officielle du groupe et de son président, exprimée dans un communiqué cet été rappelant que « la présomption d’innocence continue de s’appliquer » le temps de l’appel et excluant toute démission ou lise en congé (L’Obs, 19 septembre 2019).

Au rythme où vont les choses, Mustapha Laabid sera bientôt obligé de solliciter aide et assistance auprès du consul général de Maroc à Rennes, Malika Fathi.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« N’y va pas». Lettre ouverte à Éric Zemmour [ L’Agora]

Cher Camarade, C’est comme ton Grand Ancien, puisque tu es sorti de la rue Saint-Guillaume promotion 1979 (SP) et moi...

Armée. La réponse d’un militaire d’active à la lettre du général Lecointre

Suite à la publication de la lettre ouverte d'anciens militaires et de celle de militaires d'active, alertant sur la...

Articles liés

Mustapha Laabid (LREM) est un ardent défenseur des langues régionales

Quand on a  eu quelques ennuis judiciaires, comme c'est  le cas  de Mustapha Laabid, on ne cherche pas à se faire de la publicité...

Mustapha Laabid, député LREM, condamné en appel et… toujours en poste

Et de deux. Condamné en première instance à six mois de sursis, 10.000 € d’amende et trois ans d’inéligibilité pour abus de confiance dans...

Le Maroc coloniserait-il la Bretagne ? (L’Agora)

La Bretagne serait-elle devenue une annexe du Maroc ? La question mérite d’être posée. Nous avons déjà un consulat situé boulevard de Sévigné à Rennes....

Masques : Mustapha Laabid pourrait être utile à la Bretagne

La Bretagne a besoin de masques. Mustapha Laabid peut les trouver. Chez lui, au Maroc. Les ennuis judiciaires de Mustapha Laabid, député de Rennes Bruz,...