Benalla et Laabid se connaissent-t-ils ?

A LA UNE

On connaissait Alexandre Benalla. Mais voilà qu’un autre Marocain apparaît sur la scène judiciaire : Mustapha Laabid.

18 juin 2017. Jour de gloire pour Mustapha Laabid qui est élu député de la circonscription Rennes – Bruz avec 58,87% des suffrages exprimés. Il ne pourra pas dire que les Bretons sont racistes ! Certes l’enseigne « La République en marche » a joué un grand rôle dans sa victoire ; en ce mois de juin, il suffisait d’être le candidat du Président pour écrabouiller celui de la droite (Grégoire Le Blond).

Marre de s’occuper de l’insertion des « jeunes » des quartiers ?

Président de l’association Intermed, un collectif pour l’insertion professionnelle et contre les discriminations, de 2006 à juillet 2017, M. Laabid devait en avoir marre de s’occuper de l’insertion des « jeunes » des quartiers : « Je rappelle que pendant des années, j’ai œuvré avec le collectif Intermed  à contrecarrer le discours de haine et faire entendre une voix positive en bas des tours », précise-t-il (Ouest-France, 2–3 février 2019). A coup sûr, il était payé pour ça ! Mais, pour un immigré marocain, atterrir au Palais-Bourbon, c’était quand même plus valorisant que de balader en minibus les « jeunes » du quartier du Blosne à Saint-Étienne !

Rattrapé par la justice

Mais voilà que la justice le rattrape. Le parquet lui reproche d’avoir utilisé à des fins personnelles ou indues des fonds de l’association Intermed pour un montant d’au moins 21 930,54 euros. « Les poursuites engagées concernent la période du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2017. Mustapha Laabid a été élu député en juin 2017. Il est donc soupçonné par la justice d’avoir continué à utiliser la carte de l’association » alors qu’il n’en était plus le président (Ouest-France, 2 – 3 févier 2019).

Yassine Belattar : Les députés LRM ? « un ramassis d’incompétents avérés […]  une espèce de Loft Story de la politique »

On remarquera que les Marocains créent bien des ennuis à la Macronie. Comme si les ennuis judiciaires d’Alexandre Benalla et de Mustapha Laabid ne suffisaient pas, c’est au tour de l’humoriste et conseiller « banlieues » d’Emmanuel Macron Yassine Belattar, un Français d’origine marocaine, d’en remettre une couche. L’homme, accusé par certains d’être proche des Frères musulmans, a en effet déclaré ce mardi sur LCI, selon l’agence RT, que les députés LRM étaient « un ramassis d’incompétents avérés […]  une espèce de Loft Story de la politique ». Selon lui, « on n’a pas élu des députés En marche, on a donné le pouvoir à Emmanuel Macron. C’est une nuance importante. Je pense qu’une chèvre aurait eu l’étiquette En marche, elle aurait fait 20% ». Les intéressés apprécieront…

B.M.

Crédit photo : Circo3501/Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

Articles liés