Le Maroc coloniserait-il la Bretagne ? (L’Agora)

A LA UNE

La Bretagne serait-elle devenue une annexe du Maroc ? La question mérite d’être posée. Nous avons déjà un consulat situé boulevard de Sévigné à Rennes. Nous avons le célèbre Mustapha Laabid (LREM), député de Rennes – Bruz, condamné à six mois de prison avec sursis, à 10 000 euros d’amende et trois ans d’inéligibilité pour abus de confiance ; il avait confondu les fonds de l’association Intermède  qu’il avait créé au Blosne, à Rennes pour canaliser les ardeurs des jeunes immigrés, avec ses fonds personnels. Il a fait appel ; il sera rejugé le 24 septembre. En attendant, il demeure député.

Nous avons maintenant une autre célébrité marocaine, Sarah El Haïry (MoDem), député de Nantes – Carquefou. À l’occasion du récent bouleversement gouvernemental, elle est en effet devenue secrétaire d’État à la Jeunesse et à l’Engagement. Job plus reluisant que celui de conseiller  municipal d’opposition à Nantes et de porte-parole national du MoDem.

Cette jeune femme, outre l’amélioration de la trésorerie des associations, défend des idées originales en matière de sécurité : « Je plaide entre autre pour la création d’une brigade de police municipale à cheval, une sorte de police montée qui pourrait faire écurie commune avec des gendarmes à cheval. Ce n’est pas seulement un symbole, je pense que cette brigade aurait une vraie utilité. » (Presse Océan, samedi 30 novembre 2019).

On a le droit de poser une question qui en dérangera certains : imagine-t-on des Bretons devenir député au Parlement marocain ? C’est simplement impensable. La population et le gouvernement n’accepteraient pas ce genre de fantaisie ; les candidats bretons se feraient lyncher !

Bertrand Redon

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Bordeaux. Château l’Escart : le retour du fruit

Propriété conduite sous le régime de la biodynamie, le château l’Escart signe des vins au fruit plantureux et à...

« Pages arrachées au livre de Satan », chef d’œuvre de Dreyer, a 100 ans !

Davantage connu pour La Passion de Jeanne d’Arc, Carl Theodor Dreyer a réalisé il y a tout juste un...

Articles liés