L’affaire Urvoas – Solère : une histoire de « frangins » ?

A LA UNE

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (2/2)

Après une première partie, suite et fin de la recension du VIIème colloque de l'Institut Iliade ayant eu lieu...

À la vie, à l’amour. Des mamans témoignent de la vie après le décès de leurs jeunes enfants [Interview]

Ils s'appelaient Gaspard, Siméon, Auguste. Ils étaient trois jeunes enfants, pleins de vie, qui sont décédés, des suites d'une...

Paul Conge : « Les droites radicales prospèrent sur certaines faiblesses structurelles de la France contemporaine » [Interview]

Paul Conge est journaliste à Marianne, où il couvre, entre autres, les questions judiciaires. Il vient de publier Les Grand-remplacés. Enquête sur...

Gilles-William Goldnadel : « En France , la liberté d’expression est sacrée lorsque l’outrance vient de gauche et maudite si elle vient de droite...

La loi Avia sur la « haine en ligne » est de retour par la porte détournée (et fort peu démocratique)...

Bretagne. 6 à 11% de prénoms musulmans selon les départements attribués en 2019

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Aider les « frères » peut quelquefois vous conduire devant la Cour de justice de la République ; c’est la mésaventure qui vient d’arriver à Jean-Jacques Urvoas.  À cause de Thierry Solère qui n’avait pas cru bon d’effacer les messages d’Urvoas dans son téléphone…

Un homme très occupé

Jean-Jacques Urvoas est un homme très occupé. On l’avait connu député (PS) de Quimper,  président de la commission des lois de l’Assemblée nationale, puis ministre de la Justice (mandat François Hollande). Mais battu sèchement aux élections législatives de 2017, il est retourné à son premier métier : enseigner le droit. Maître de conférences, il œuvre à Brest et à Quimper, mais également à Paris  Dauphine et à Sciences-Po. Il ne connaît donc pas les fins de mois difficiles.

Tout irait bien par conséquent s’il ne devait comparaître devant la Cour de justice de la République pour « violation du secret professionnel ». En effet, alors qu’il était garde des Sceaux, il avit transmis au député Thierry Solère (LR), entre les deux tours de la présidentielle de 2017, et à son initiative, des informations confidentielles par le biais de l’application cryptée Telegram.

Un téléphone compromettant

En effet, c’est à l’occasion d’une perquisition chez M. Solère que les policiers ont découvert dans son téléphone les messages expédiés par M. Urvoas. Car Solère est poursuivi pour fraude fiscale, enquête élargie aux chefs de trafic d’influence, de corruption, d’abus de bien sociaux, de financement illicite de campagne électorale et de manquement aux obligations déclaratives auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Il s’agissait pour Urvoas de renseigner son ami Solère sur la progression de l’enquête.

D’après le réquisitoire du parquet, « il est (…) vraisemblable que M. Urvoas a souhaité être agréable à M. Solère, comme ce dernier l’a indiqué en confrontation, pour des raisons politiques liées au contexte électoral de l’époque. » Des échanges entre les deux hommes en témoignent. Ainsi, M. Urvoas a envoyé un message d’encouragement à M. Solère avant les législatives, puis un message de félicitations une fois ce dernier élu à l’Assemblée nationale. (Le Monde, mercredi 19 décembre 2018).

Copains comme cochons

Qu’un homme politique de gauche et un autre de droite soient copains comme cochons, ce n’est pas nouveau. L’explication, on la trouve souvent dans les « connexions maçonniques » – lorsque les deux appartiennent  à la franc-maçonnerie et, de ce fait, se soutiennent ; c’est une règle entre « frères ». Or Thierry Solère appartient à la Grande loge nationale de France (d’après le blog de François Koch, journaliste à l’Express, lequel détient la fiche maçonnique de Solère).

Uvoas franc-maçon ?

 À première vue, rien n’indique que Urvoas appartienne lui aussi à la franc-maçonnerie. Pourtant, il existe quelques indices. Ainsi, il a été « invité par le Grand Orient à participer, en février 2018, à une « tenue blanche fermée » devant plancher sur le thème « la justice peut-elle être indépendante ? », mais l’atelier a finalement été annulé. Justement à cause de l’affaire » (L’Obs, 19 septembre 2019).

On se souvient également que Urvoas a été président de la commission des lois de l’Assemblée nationale, poste réservé habituellement – comme au Sénat – à un franc-maçon. On a donc le droit de penser que Urvoas est franc-maçon ou, au minimum, « maçon sans tablier », c’est-à-dire très proche des « frères », mais sans avoir été initié. Ses élèves devraient lui poser la question.

B. Morvan

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Les derniers articles

Finistère : les élus de l’agglomération quimpéroise capitulent face à Amazon

Une majorité des élus de l'agglomération quimpéroise a dit "oui", ce jeudi soir, au projet d'implantation de la plateforme...

Bistro Libertés. Sébastien Meurant (LR) dans l’arène face à Jean Messiha (RN)

L'invité de Bistro Libertés, Sébastien Meurant, est un dirigeant des Républicains qui se revendique de la droite de conviction....

Macron, la psychose covid

Au sommaire de ce journal : gouverner par la peur. https://www.youtube.com/watch?v=FHCuerRAQKY Avec les annonces de fermetures d’établissements restaurants et bars notamment et la menace de reconfinement,...

Urgence climatique. Des écologistes antinucléaires font volte-face en Allemagne

En voilà un article particulièrement intéressant, signé de la rédaction du journal Economie Matin. Ce dernier évoque deux figures du mouvement anti nucléaire en...

Algues vertes en Bretagne. Une nouvelle alerte « contre le déni des autorités sanitaires devant le danger de l’hydrogène sulfuré dans les sédiments sableux...

L'association Sauvegarde du Trégor, dirigée par Yves-Marie Le Lay, vient d'adresser une mise en garde à l'Agence Régionale de Santé Bretagne. Il s'agit d'une...

Autonomie médicale et système immunitaire (entretien avec Soazig Baumann)

Soazig Baumann, praticienne en médecine libre et thérapeute en soins manuels, nous présente sa conception des médecines naturelles, fondée sur l'expérience et l'idéal d'autonomie...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -