Le procureur Laurence Ferrari recevait des invités pour débattre au sujet de Julien Odoul et de l’affaire du voile islamique au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Parmi eux, Nadine Morano passait devant l’inquisition médiatique, mais  ne s’est pas laissée démonter par Ferrari, Zeribi and co. La violence médiatique envers les dissidents à l’esprit libre est de plus en plus forte. Ils n’hésitent plus à se défendre sans complexe !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine