SNCF

Un « mouvement social inopiné », selon le terme utilisé pour l’occasion, de la SNCF a touché la France vendredi dernier notamment. SEMrush a analysé les réactions sur Twitter pour mettre en avant plusieurs tendances.

Plus d’énervement que de soutien sur Twitter

Sur les  3.455 tweets analysés comportant le hashtag #SNCF, 1.195 (34.59%) avaient une tonalité positive, 1.676 (48.51 %) étaient négatifs et 584 (16.90%) étaient neutres. Si l’agacement était le plus visible, la SNCF bénéficiait donc aussi d’un certain soutien de la population !

Hashtag : la battle #Grève et #Droitderetrait

Les hashtags les plus souvent associés à ce mouvement social ont également été analysés.. Sans surprise, le terme Grève est le plus populaire. Cumulés, les hashtags #grève #greve #grevesncf et #grevesurprise ont atteint les 15.36% des hashtags associés.

Viennent ensuite #rerd, #rerb, #ratp et #ter (12.68% en cumulé), montrant l’aspect très pratique et informationnel des tweets qui ont été diffusés.

Le hashtag #droitderetrait a été utilisé 3.07% de fois, montrant une certaine distinction entre le droit de retrait et la grève. Une grève sans préavis aurait effectivement été illégale, et le droit de retrait est permis lorsqu’il s’agit de sécurité, comme le revendiquent les cheminots, contestés par le gouvernement.

Enfin, la #cgt est mentionnée par 2.20% des hashtags utilisés. Ce qui relance le débat… simple droit de retrait, ou grève déguisée ?

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019 dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine