Un ancien légionnaire, devenu paraplégique, est victime d’une escroquerie et a besoin d’aide [Vidéo]

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

Devenu paraplégique à l’âge de 32 ans, l’ancien légionnaire Jean-Charles a décidé de tourner la page après de terribles mésaventures. Il ne peut plus se servir de ses jambes, et pratiquement plus de ses bras. Son épouse l’a quitté, lassée de devoir l’accompagner dans cette épreuve. Nous l’avions interrogé à ce sujet.

Jean-Charles s’est installé à la campagne. Il souhaitait faire découvrir la nature à ses deux enfants, qui vivent en ville et lui rendent visite le week-end. Il voulait aussi retrouver une vie familiale après deux ans passés en centre de rééducation, où il a peu vu son fils et sa fille.

Jean-Charles a fait appel à la sécurité sociale pour obtenir un fauteuil adapté. Mais l’entreprise qui l’a livré lui a fourni un appareil défectueux et inutilisable ! Qui plus est, Jean-Charles a été surfacturé de plus de 4 000 euros. Il a porté plainte. La procédure est en cours. Cela prendra sans doute des années. En attendant, ses droits de sécurité sociale sont bloqués et il ne peut plus bénéficier d’aucune aide.

Jean-Charles a dû acheter un fauteuil d’occasion, peu cher. C’est un fauteuil de ville et il n’est pas adapté à sa situation. Il prend le risque de basculer et de se retrouver bloqué au sol. Cela lui est déjà arrivé : il est resté coincé toute une matinée en forêt, avant que l’on vienne l’aider.

L’association La France Rebelle a décidé de lui venir en aide, et se mobilise pour trouver les fonds nécessaires à l’achat d’un fauteuil équipé qui lui permettra de mener à bien ses activités et ses projets. Pour soutenir le projet, c’est ici.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections au Royaume-Uni. Les résultats en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles [MAJ]

Après la fermeture des bureaux de vote pour les élections locales en Grande-Bretagne, jeudi soir, le long dépouillement a...

Irlande du Nord. Deux membres présumés de la New IRA arrêtés en lien avec la tentative de meurtre d’un policier

Deux hommes ont été arrêtés en relation avec la tentative de meurtre d'un officier de police et une série...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Ancien légionnaire et Gilet jaune devenu tétraplégique, il lance un appel à l’aide pour financer son fauteuil roulant

Jean-Charles Gueyraud est un ancien légionnaire, devenu tétraplégique à la suite d'un accident. Père de deux enfants de 8 et 6 ans, celui qui...

Cheyenne Carron : « Ma première volonté était de faire un film qui rende hommage aux légionnaires »

10/01/2018 – 06h45 Paris (Breizh-info.com) –Nous vous avons présenté dimanche le nouveau film de Cheyenne Carron à paraître début mars au cinéma (et disponible...