BattleDev. Qui sera le meilleur développeur de France ?

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

La BattleDev est la première compétition de programmation en ligne de France. Elle est de retour le 26 novembre de 20h à 22h, pour sa 14ème édition. Les inscriptions sont encore ouvertes jusqu’à la veille du concours.

Organisée par le BDM (groupe HelloWork), elle rassemble plusieurs milliers de développeurs (plus de 4 500 participants lors de la dernière édition) qui s’affrontent dans le but de :

  • se challenger,
  • se préparer aux tests techniques souvent proposés par les entreprises lors des process de recrutement,
  • gagner des cadeaux (dont un voyage au CES de Las Vegas),
  • se faire repérer par des entreprises partenaires sur la base de leurs compétences (et non de leur CV).

Les chiffres de la précédente saison :

  • +60 % d’inscrits entre la saison 10 et la saison 13 (+ de 7 250 inscrits).
  • 52 % des joueurs ont minimum un Bac +3 quand 21 % ont seulement le Bac.
  • Parmi les 9 langages proposés, Java a été le plus populaire, choisi par 23 % des participants. Il est suivi de Python 3 (21 %) et de PHP (19%).
  • 1h05 : record de la saison 13 (temps moyen des participants allant jusqu’au bout : 1h35).
  • 16 participants sont allés « au bout ».
  • + de 400 000 lignes de code.
  • + de 1 200 tweets.
  • 50 % des inscrits sont ouverts à des propositions emploi.

Être recruté sur des compétences plutôt que sur un CV

La tendance est plus vraie que jamais : désormais, il est possible d’être recruté sur ses compétences plutôt que sur ses diplômes. Une bonne chose pour les autodidactes et tous ceux qui se forment tout au long de leur vie.

Les développeurs préfèrent généralement que leur travail parle pour eux ; ils mettent de plus en plus en avant auprès des recruteurs les projets auxquels ils ont contribué, leurs participations à des concours de code, les formations suivies en ligne, etc. Ces éléments plus concrets en disent beaucoup plus qu’un CV.

Sur la dernière saison de la BattleDev, près de 3 000 développeurs ont souhaité se « faire repérer » et recevoir des opportunités des entreprises partenaires.

Un choix notamment fait par Stéphane Le Roy, gagnant de la BattleDev Saison 13, qui déclare : « C’est grâce à ce genre de compétition que je suis rentré chez Criteo ! »

Un constat partagé par Joseph, joueur recruté suite à la BattleDev par Télitem : « À la base je ne pensais pas trouver du boulot, je voulais seulement m’entraîner pour les coding tests que certaines entreprises font passer. »

Pour les entreprises, l’événement est donc un excellent moyen pour identifier « des pépites ». Sur les dernières saisons, plus de 50 % des joueurs ont accepté d’être contactés par les entreprises et cette année, même pas besoin de CV ! Les joueurs partageront seulement leurs compétences techniques.

Se préparer aux tests de recrutement

Les entreprises font de plus en plus passer des tests techniques aux développeurs avant de les recruter. La BattleDev est donc une belle manière de se préparer à ces exercices, comme le confirme Stéphane Le Roy, gagnant de la BattleDev Saison 13 : « Des grandes entreprises comme Google et Facebook et même des plus petites, recrutent sur des entretiens techniques où les exercices demandés sont souvent très proches que ceux que l’on rencontre en compétition. C’est un bon entraînement ! »

C’est aussi l’occasion de s’entraîner pendant 2 heures, quel que soit le langage pratiqué. En effet, le soir de l’événement, les joueurs ont la possibilité de sélectionner le langage dans lequel ils veulent participer : Java, Python 3, PhP, Node.js, C++, C#, C, Ruby, Scala.

Une fois la compétition démarrée, les joueurs s’affrontent pendant 2 heures. Le classement est affiché en live sur la plateforme et le classement final sera publié sur le site web de la BattleDev le lendemain de la compétition, ce qui permet aux joueurs de se positionner par rapport aux autres.

Seul le grand vainqueur de la BattleDev vivra un week-end inoubliable au CES. Les inscriptions seront ouvertes jusqu’au 25 novembre à 12h : rendez-vous ici.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Saint-Malo. Un premier Forum Économique Breton les 1er et 2 avril 2020

Un Forum Économique Breton, premier du nom, va se tenir à Saint-Malo les 1er et 2 avril prochains. Quelques 1 500 décideurs économiques sont...

Quelle est l’importance du Morbihan (56) dans l’industrie agroalimentaire française ?

Avec un taux de 62 % de Superficie Agricole Utilisée (SAU), la Bretagne (B4) s’impose résolument comme la première région agricole de France, dont la...

L’Afrique est-elle indéveloppable ?

L'Afrique est-elle indéveloppable ? C'est la question que se pose le n°108 de la revue l'Afrique réelle, dirigée par Bernard Lugan. Retrouvez ci-dessous l'édito et...

Pour Bernard Lugan, le « développement » n’arrêtera pas la migration africaine vers l’Europe

23/04/2017 – 08h15 Paris (Breizh-Info.com) – Pour Bernard Lugan, le « développement » de l'Afrique, proposé ici ou là par des élites européennes notamment, n'arrêtera pas la...